PUBLICITE

Formation Métiers du bâtiment

Ouverture : 4 décembre 2017

Inscription à partir du 1 octobre 2017

Contact : Paris 0033145654301

Contact : Sénégal 00221 33 852 33 63 / 77 558 00 36

DU NOUVEAU

18 vues

Bignona/Kabadio: Les populations  accusent l’autorité administrative d’empêcher la …

Bignona/Kabadio: Les populations  accusent l’autorité administrative d’empêcher la construction d’un forage dans leur village

Les habitants du village de Kabadio tirent sur l’autorité administrative. La raison, selon Mamadou Sankoung Diabang, coordinateur du camp favorable à l’exploitation du zircon dans la zone de Niafran, les populations sont très déçues et remontées contre l’autorité qui a bloqué le matériel de construction du forage de Kabadio. Une demande pourtant formulée par la population, elle-même.  « On ne peut pas comprendre que le matériel qui a quitté Dakar depuis une semaine, ce dont tout le monde est au courant, que ce matériel destiné à la construction d’un forage dans le village de Kabadio suite à une demande des populations à la société Astron en présence du préfet de Bignona, ait fait l’objet de blocage « , nous informe-t-il.
C’est pourquoi, ils accusent directement l’autorité administrative d’être à l’origine de ce blocage. « À l’instant, la population est en train de s’organiser et nous vous promettons d’ici demain la réaction, voire la décision finale des villageois. En tout cas, on n’écarte pas de manifester. On ne comprend pas. Si ça venait des populations, on aurait pu comprendre, mais ça vient des autorités. Toutefois, si le problème n’est pas réglé, nous irons encore plus loin. On a perdu la chance d’avoir un forage. Nous sommes en train de voir comment faire revenir la société, car la population tient à la construction de ce forage », dira t-il.
L’entreprise Astron aurait donné une avance de 25 millions à l’entreprise qui devait construire le forage. Malheureusement, l’entreprise ne pouvant plus attendre, a ramené le matériel à Dakar. « Le matériel est arrivé à la sous-préfecture de Diouloulou et l’administration a posé des préalables pour autoriser l’accès des machines au site. Apparemment, il y aurait quelques contraintes qui se posaient à la mise en oeuvre des travaux du forage. La compagnie ne pouvait donc plus attendre parce que ce sont des machines qui sont facturées à plus d’un million par jour et on ne peut pas les immobiliser comme ça », nous apprend Ibrahima Diaw, conseiller de l’entreprise Astron chargée de l’exploitation du zircon de Kabadio




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *