Train Express Régional (TER) : les impactés fustigent un non-respect des engagements et pointent du doigt APIX.

Les impactés du Train Express Régional (RER) sont toujours dans de sérieux  problèmes pour percevoir leurs indemnisations. En effet, en conférence de presse, cette après-midi du vendredi 29 octobre, ces sinistrés ont encore, une fois, souhaité une conformité franche du protocole d’accord signé depuis l’année dernière.

« C’est un processus qu’on avait engagé ensemble, l’agence française de développement, l’état du Sénégal et le collectif national des impactés du TER. Le protocole a été signé depuis le 23 février 2020 et le processus avait démarré normalement. On avait entamé des négociations qui s’articulent autour de trois points à savoir l’indemnisation, les retards et omissions ainsi que le recasement et l’indemnisation des fonciers », a rappelé Ibrahima Cissé, président du Collectif National des Impactés du TER.
Bien que quatre de ces revendications (la non-indemnisation, le retard d’indemnisation, omission et élagage et le recasement), ont été adoptées par les deux partis , et la méthode cas pas cas approuvé pour résoudre les difficultés, les impactés sont toujours dans la difficulté pour percevoir leurs fonds. Il consiste à attaquer les points de revendications un par un.
Cependant, après quelques mois de négociations, ces 16 milles impactés se sont heurté à une réponse cauchemardesque venant du maître d’ouvrage APIX. La société chargée de l’exécution du projet TER, s’est catégoriquement abstenue de consulter le dossier de recensement de 10 000 pages. « Ia maîtresse d’ouvrage, APIX, nous a fait savoir que ces dossiers sont très volumineux et elle n’a pas un personnel pour gérer ça » a regretté Ibrahima Cissé.
Toutefois, à quelques mois de la mise en circulation du TER, Mr Cissé et sa bande comptent porter le combat jusqu’à leur dernier souffle. Ils souhaitent que justice soit faite pour le bien de ces milliers de commerçants, entreprises, maraîchers, propriétaires de maisons, entre autres personnes de secteurs d’activités différentes.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.