Toubab Dialaw/Projet JOFA: « On a eu à toucher  plus 7000 enfants et 3000 adultes » (Cheikh Ah. B. Diaw, chef de projet)

 Le JOFA, Joining Forces for Africa est un projet entièrement financé par l’Union Européenne. Ce projet de deux ans est entièrement dédié à la lutte contre les violences faites aux enfants pendant les périodes avant et post-covid-19. Un atelier de partage des résultats, organisé  du 28 au 30 octobre, s’est tenu à Toubab Dialaw par la structure Terre des hommes Suisse qui a convié ses  partenaires locaux .

Lancée en juin 2017, cette initiative a pour but d’unir leurs forces pour renforcer les systèmes nationaux de protection des enfants qui est devenu une nécessité  durant  la covid-19 et au delà.Selon le chef du projet JOFA Cheikh Ahmadou Bamba Diaw , » on a choisi des localités bien défini car  dans ces zones les enfants sont vulnérables. Les parents sont issus de milieux très défavorisés.On veut permettre aux familles d’être resiliantes face à cette pandémie. C’est pourquoi les adultes sont concernés car ce sont des parents. Durant cette année 1, On a eu à toucher  plus 7000 enfants et 3000 adultes. C’est à grâce à cet atelier qu’on a pu dresser ce bilan d’étape « .Le projet, qui couvre l’Éthiopie, le Kenya, le Mali, le Sénégal et l’Ouganda, vise à réduire les cas de violence, d’abus, d’exploitation et de négligence que subissent les enfants et les adolescents pendant et post Covid.19.  

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.