Sangalkam /Législatives 2022 : Oumar Guèye dénonce les actes de vandalisme et félicite les populations.

Après le saccage de la permanence de la coalition BBY de Sangalkam le ministre oumar GUEYE qui a fait face à la presse est revenu sur ce qui s’est passé. Sur les lieux, des vitres cassées et de gros cailloux jonchant les lieux campent le décor.

Le ministre Oumar Guèye, entouré de ses collaborateurs et militants, est largement revenu sur ce qui s’est passé hier nuit. « On était assis tranquillement en train de travailler sur les résultats des législatives. Les militants étaient déjà partis. On était au premier étage, moi et mes collaborateurs quand on a entendu des bruits assourdissants. Des jeunes étaient en train de  saccager notre permanence. Ils se sont introduits à l’intérieur des lieux. Mais heureusement, mes deux gardes du corps étaient encore là. Celui qui m’a été affecté dans le cadre de mes fonctions de ministre, a tiré des coups de sommation. Ils ont fui par la suite… », explique-t-il. Ainsi, les autorités préfectorales mises au parfum, ont dû par la suite intervenir pour calmer la situation. La  gendarmerie alertée, a évité que le pire ne se produise, car des jeunes ont pris d’assaut les locaux de la mairie et des actes de vandalisme ont été aussi notés. Des actes que l’ancien maire déplore avec énergie même si pour le moment aucune action judicaire n’a été tentée. Dans la même foulée, le coordonnateur départemental de Benno Bokk Yakaar a reconnu sa défaite dans la commune de Sangalkam et il a félicité les populations de cette localité pour leur maturité…                    

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.