SANGALKAM : des jeunes  de Keur Ndiaye Lo s’insurgent contre les  irrégularités de la municipalité.

Les jeunes membres de la coalition Benno Book Yaakaar de Keur Ndiaye Lô n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement face à ce qui leur apparaît comme un aveu d’échec venant du camp du nouveau maire de Sangalkam, Pape Sow, récemment installé à la tête de la municipalité, et qui, selon eux, n’a cessé de saboter leurs efforts pour dénoncer les prétendues irrégularités de la mairie.

Face à la presse ce lundi 21 mars 2022, El Hadji Mbaye Samb et sa bande considèrent que les agissements de cette nouvelle équipe municipale sont juste des preuves d’incompétence. Ils estiment que cette nouvelle équipe municipale devrait veiller à augmenter le budget de 1,8 milliard de la commune, voté le décembre 2021, au lieu de se comporter en éternel contestataire.

Cette tribune a aussi été une opportunité pour faire des révélations sur la gestion des biens publics par cette équipe. « Le maire provisoirement installé a acheté une voiture de 30 millions au moment où les populations sont confrontées aux nombreuses difficultés de la vie », dira El Hadji Mbaye Samb. 

À celà, s’ajoute le problème des 200 parcelles issues du dernier lotissement administratif de 2019, que la mairie devait allouer aux jeunes du village de Keur Ndiaye Lô. Pour le responsable politique de BBY, l’urgence est d’apporter des éclaircissements par rapport à ce dossier qui reste jusqu’à aujourd’hui, un mystère pour les populations. Plus loin, ces jeunes comptent déposer une plainte contre X pour élucider cette affaire. Interpellé par nos soins, le camp du maire n’a pas voulu se prononcer sur cette affaire qu’ils qualifient « d’enfantillages »…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.