Rufisque : Le conseil départemental met en place le plan alimentaire territorial.

Dans le cadre de ses activités, le conseil départemental de Rufisque a organisé un Forum économique  qui a réuni ses partenaires financiers et techniques  parmi lesquels on peut citer le ministère et le directeur en charge de la coopération techniques,  le Marché d’intérêt Nationale ( MIN) , l’association des femmes de l’Afrique de l’ouest (AFAO), CICODEV,  GRDR.

Après, un diagnostic sur les atouts et potentialités mais aussi sur les menaces qui pèsent sur le département,  les acteurs ont adopté une démarche participative et une stratégie de valorisation des existants, d’échanges, de concentration et d’analyse multi-acteurs pour mettre en œuvre le plan alimentaire territorial de Rufisque. Ce programme est axé sur trois objectifs spécifiques : «Sécuriser les exploitations agricoles familiales et promouvoir une agriculture durable ; structurer le secteur de la  transformation agroalimentaire ; assurer l’accès à une alimentation saine de qualité ». Selon Khady Fall Tall de la AFAO, « Nous nous intéressons en tant que femmes pour que ces produits qui pourrissent sous le  soleil dans la zone des Niayes puissent être vendus. 80% de la consommation horticole  vient dans cette zone » a –t- elle déclaré. Selon toujours cette dernière, « cette zone, qui est confrontée à des problèmes d’eau, problème de terre mérite qu’on se positionne et les femmes seront en avant dans la transformation et la conservation des produits agricoles. Ces acteurs ont mis en avant l’enjeu de la conservation et de commercialisation de leurs productions agroalimentaires. Au-delà de cette dimension, le CDR portera le plaidoyer des producteurs locaux du département de Rufisque pour la suivi et la défense de l’agriculture périurbaine et de ces acteurs. Lors de cette rencontre qui s’est tenue le 18 août à la mairie de la Ville de Rufisque, quatre projets ont été présentés pour la réalisation de cette initiative.   

Partager