Rufisque-Est/Sécurité : la commune désormais dotée d’un commissariat de Police de 216 millions de FCFA.

Le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome a officiellement inauguré ce mardi 14 décembre 2021, le commissariat d’arrondissement de Rufisque-Est. En effet, la commune de Rufisque-Est a toujours réclamé un cadre garantissant la sécurité de sa population après la disparition dramatique de Fallou Diop, âgé de 2 ans à Gouye Mouride. La commune est désormais doté d’un commissariat qui réunit toutes les commodités permettant d’évoluer dans un environnement sain pour offrir un service de qualité aux différents usagers.

Pour le ministre de l’intérieur, « La mise en service répond à la satisfaction d’une demande exprimée par les populations, mais il faut le souligner aussi, elle entre également dans la mise en oeuvre d’un programme conforme à la décision et aux instructions du président de la République, axée sur le renforcement mais également l’accès des services de sécurité sur l’étendue du territoire national », fera-t-il savoir avant d’assurer que ce commissariat érigé dans le quartier de Colobane  permettra d’assurer une couverture pleine et entière de l’étendue du ressort sur lequel s’étend toute la commune éponyme.

La ville de Rufisque qui est considérée par ailleurs parmi les localités de la banlieue dakaroise les plus hostiles,  nécessite un maillage sécuritaire de tout bord. Ce nouveau commissariat, financé à hauteur d’un peu de plus de 216 millions de FCFA sur ressource du budget de l’État hors équipement, va jouer sa partition pour combattre toutes les formes de violence surtout dans le quartier de Gouye Mouride dont le terrorisme a déjà fait écho.
Dans ce programme de renforcement, mais également de favoriser l’accès aux services de sécurité, une nouvelle configuration est entreprise pour assurer et préserver la dignité des personnes en conflit avec la loi. Venue procéder à l’inauguration du commissariat d’arrondissement de Rufisque-Est, Antoine Diome annonce « qu’il y a un aspect essentiel et non moins important parce qu’autant, il est important de prendre en charge la sécurité des populations dans tout ce qui comporte la sécurité publique, autant il est important que soit respectée pour ce qui concerne les personnes en conflit avec la loi, la préservation de leur dignité. « Toujours dans sa logique, il ajoute : « on tient toujours à ce que cette dignité reste sauve parce que des personnes en conflit avec la loi ne doivent jamais être écartées ni jetées puisque la présomption d’innocence doit être en charge jusqu’à ce qu’une autorité judiciaire en décide autrement », a-t-il dit. Cette journée d’inauguration a aussi permis au ministre de l’Intérieur d’annoncer très prochainement l’inauguration d’autres édifices du genre avant la fin du premier trimestre de l’année 2022. Il s’agira des commissariats urbains de Koungheul, Bignona, Nioro et Linguère.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.