Pension des retraités : 10 milliards de plus dès l’année prochaine. (Macky SALL)

« La protection sociale pour tous : agir vite pour réduire les déficits de travail décent et réussir la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle », est le thème de la troisième conférence sociale sur la protection sociale de l’année 2021. La cérémonie de clôture qui s’est tenue au CICAD est présidée par le président de la République Macky Sall.


Pendant ces deux jours de concertations, l’ensemble des représentants des syndicats et organisations de travailleurs, des retraités et autres acteurs des secteurs concernés se sont penchés sur la lancinante question de la protection sociale. Une occasion pour ces derniers de concocter une série de recommandations pour une meilleure revalorisation des statuts et vécus des travailleurs et surtout la promotion du partenariat : travailleurs, patrons et État. Des sollicitations que le président de la République compte bien prendre en considération. « Soyez rassurés, j’examinerai avec le plus grand soin les conclusions de vos travaux », a-t-il adressé à Mody Guiro et aux participants à cette troisième conférence sociale sur la protection sociale, malgré sa ferme certitude que la protection sociale représente à la fois un investissement, un vecteur de cohésion sociale et surtout un moyen de rompre le cercle vicieux de la transmission intra et inter générationnelle de la pauvreté. Cependant, les retraités du Sénégal peuvent certainement se frotter les mains après l’annonce de l’augmentation de la pension de retraite de 10 %. Cette annonce est faite par le président de la République Macky Sall alors qu’il présidait la cérémonie de clôture de la troisième conférence sur la protection sociale. Le constat est que ces retraités sont confrontés de façon persistante aux difficultés d’assurer les charges familiales, d’où la nécessité d’une mesure de modération. Le chef de l’État exhorte ainsi les services de l’IPRES, à passer à l’étude d’une faisabilité, avant le 31 décembre 2021, pour augmenter de 10 % les pensions des personnes retraitées. Ayant déjà augmenté de 40 %, il y a quelques années, les retraités bénéficieront de 10 milliards de plus dès l’année prochaine. Néanmoins, le président Sall ne réfute pas l’idée d’une augmentation des cotisations des travailleurs, mais également du patronat pour enfin offrir à ces personnes âgées une retraite  paisible…

L’adaptation et l’amélioration des systèmes de sécurité sociale à l’évolution des contextes sociaux démographiques sont les souhaits du président de la République, Macky Sall, venu au CICAD pour présider la troisième conférence sur la protection sociale. En effet, malgré les nombreux efforts consentis à travers la mise en place de programmes contributifs et non contributifs, cet espace d’échanges de deux jours (du 25 au 26 septembre 2021), a été plus que nécessaire,  puisque d’après Mody Guiro, représentant des travailleurs, la cérémonie répond aux besoins des travailleurs qui ont longuement souhaité des discussions autour de cette problématique que les travailleurs pensent utile pour une protection sociale inclusive et adaptée aux mutations du monde du travail et une protection sociale basée sur des mécanismes de financements alternatifs et adossée à une gouvernance épousant les standards internationaux.  

Étant entendu que beaucoup d’entre eux sont encore dépourvus de protection sociale, la non prise en charge des personnes en situation de chômage, l’invalidité non-professionnelle entre autres branches non prise en charge par l’État du Sénégal, les travailleurs dénoncent également une privation à tort de la couverture sociale comme le leur confère la loi. Toutefois, le représentant des travailleurs, en plus des recommandations portées à l’attention du président de la République, reste optimiste quant aux retombées. « Je souhaite que les propositions qui sortiront de ces présentes assises fassent l’objet d’une mise en œuvre diligente par les parties prenantes… » 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.