Mbao/Locales 2022 : « nous ne céderons jamais aux menaces et aux rapports de force. » (BBY)

À quelques jours des élections locales du 23 janvier, la tension monte dans la commune de Mbao. Cela suite à l’annonce du chargé de communication du maire sortant, qui a fait savoir que « les militants transférés » dans la dite commune, ne voteront pas le jour du vote.

Une affirmation que le directeur de campagne de la coalition Benno Bokk Yakaar de la dite commune, condamne avec fermeté et annonce des mesures drastiques contre de tels propos. Selon ce dernier , » nous voulons que les élections se déroulent dans le calme et la tranquillité. Toutefois, nous ne céderons jamais aux menaces et aux rapports de force. Nous prendrons toutes les dispositions pour que les élections se passent dans les règles de l’art. Toutes les conditions légales qui nous sont offertes nous allons les prendre pour que nos militants le jour du 23 janvier, aillent voter dans le calme et la transparence car on n’a pas fait de transfert d’électeurs pour pouvoir gagner confortablement. Nous interpellons les  autorités administratives… », dira Malick Sarr. Le candidat Abdou Karim Sall est revenu sur l’importance d’élections calmes et apaisées, car selon lui, « la violence c’est l’argument des faibles. Le maire sortant fait tout pour saboter le processus depuis le début. Mais je suis toujours dans cette logique de lancer un appel au calme et je le ferai toujours… » C’était lors d’une caravane organisée à travers les quartiers de la dite commune ce 16 janvier 2021.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.