full screen background image

Maladies cardio-vasculaires : « 26 cliniques pour faciliter la prise en charge et le suivi des personnes hypertendues. » ( Malick NDIAYE, MSAS)

Le programme Healthy Heart Africa au Sénégal a été officiellement lancé  ce 26  novembre au centre de Santé de Mbao. Ceci après la signature du mémorandum d’entente en juin, qui a ouvert la mise en œuvre du programme. L’objectif fixé est de contribuer à la prévention et au contrôle des maladies cardio-vasculaires (MCV) au Sénégal,  en portant une attention particulière à l’hypertension. En collaboration avec le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, ce projet HHA va apporter son soutien aux systèmes de santé locaux en sensibilisant aux symptômes et aux risques  d’hypertension grâce à l’éducation  au dépistage, aux traitements à coût réduit et au suivi, selon Adélaïde Ehouman, présidente FSA d’Astrazeneka. Le dressage d’un  tableau réel va permettre de prendre en charge les patients et faciliter l’accès aux soins. 

Venu représenter le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, Malick Ndiaye est revenu sur l’importance de ce programme. Selon lui « on a mis en place plus de 26 cliniques pour faciliter la prise en charge et le suivi des personnes hypertendues… Les pays en voie de développement ont réussi à résoudre les problèmes des maladies transmissibles, mais maintenant on doit relever le défi d’endiguer le phénomène des maladies non transmissibles comme le diabète,  l’hypertension artérielle, les cancers », dira-t-il. Ainsi les districts sanitaires de Mbao,  Guédiawaye, Mbour, Saint-Louis  vont bénéficier de ce programme qui va renforcer le système sanitaire mis en place par l’État du Sénégal…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.