Mairie de Mbao : « être élu maire n’est pas un privilège, mais un sacerdoce… » (Abdou K. Sall, maire)

Le désormais maire de la commune de Mbao est officiellement installé ce jeudi 10 février 2022, à l’occasion d’une cérémonie présidée par le sous-préfet de l’arrondissement de Thiaroye. Abdou Karim Sall succède à Abdoulaye Pouye dit « Obama » de la coalition Wallu Sénégal. La nouvelle équipe choisie en adéquation avec les normes de la parité, a pris fonction pour  gouverner ce village traditionnel lébou. 


Ainsi, lors de sa communication à l’issue des votes, Abdou Karim Sall a marqué, d’emblée, une reconnaissance sur le choix porté sur sa personne pour diriger la liste de la coalition Benno Book Yaakaar, avant d’adresser ses remerciements à l’endroit des populations de la commune de Mbao dans son ensemble. Il s’agira ensuite, pour le coordonnateur des cadres de l’APR, de rassurer cette même entité. « Je vais être le maire qui sera à égale distance de l’ensemble des quartiers qui composent la commune de Mbao », dira AKS, pour ensuite ajouter  qu’« être élu maire n’est pas un privilège, mais un sacerdoce et je vais m’évertuer à travailler pour que la commune de Mbao puisse se développer et atteindre l’émergence tel que souhaité par le président de la République. »
En outre, pour une bonne exécution de son programme tournant principalement autour de 100 actions prioritaires, l’édile de la ville sollicite une implication sans équivoque de toutes les franges de la population et surtout de l’opposition. « J’appelle la population autour de moi pour travailler comme un seul homme dans l’intérêt de la commune de Mbao (…) Un maire doit avoir un équipe et mon équipe doit être l’ensemble des ressources dont dispose la commune. Je tends la main à tout le monde, opposition comme société civile, et ceux qui peuvent apporter leur pierre à l’édifice… »
Cette cérémonie est aussi une occasion pour le maire de Mbao et par ailleurs, ministre de l’Environnement et du développement durable, d’inviter ses collaborateurs et conseillers qui sont Malo Diop (1er adjoint), Codou Kane (2ème adjoint), Ababacar Doucouré (3ème), Aminata Dieng (4ème), Malick Sarr (5ème), Awa Mané (6ème), Cheikh Diaw (7ème), Dieynaba Diallo (8ème), au travail et à la ponctualité, mais également d’être à l’écoute des populations pour transmettre à leur juste valeur les doléances de ces derniers. « Transmettez-moi intégralement les pulsions des populations. Je vous le demande de manière solennelle», a-t-il demandé.
Abdou Karim Sall, a fini par convoquer les notables, délégués de quartier, ASC, les associations et regroupements de femmes ainsi que toutes les personnes ressources, le lundi 14 février 2022, autour d’un débat d’orientation budgétaire, pour apporter des solutions, avant la fin du mois d’avril, aux dix (10) actions urgentes choisies parmi les cent (100) de son programme. 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.