Keur Massar/PSAD: « Ce Plan spécial de Keur Massar, sera disponible, d’ici le 15 avril 2022.’’ (Oumar Gueye, MCTDAT)

Venu présider la réunion consacrée au Plan Spécial d’aménagement et de développement du département de Keur Massar, le ministre des Collectivités territoriales, du développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Gueye a indiqué que l’objectif de cette rencontre est d’identifier les urgences du département et de proposer des solutions pragmatiques à apporter face aux aspirations des populations.

Oumar Gueye, également porte-parole du Gouvernement, a rappelé que le président Macky Sall a donné l’instruction, à l’occasion du Conseil des ministres du 16 mars 2022, d’élaborer un Plan spécial d’aménagement et de développement (PSAD) du département de Keur Massar. ’’L’instruction est consécutive à son tête-à-tête avec les jeunes de Keur Massar, dans le cadre de l’initiative « Jokko Ak Macky ». Ce Plan spécial de Keur Massar, sera disponible, d’ici le 15 avril 2022’’, a-t-il expliqué.Selon le ministre, ce Plan ’’contribuera à la prise en charge des préoccupations des populations de Keur Massar en termes, entre autres, de gestion des inondations, de drainage des eaux pluviales et des eaux usées, mais également de formation, d’insertion, de financement, d’emploi, d’infrastructures sociales de base et d’amélioration du cadre de vie’’. 
Le département de Keur Massar, créé par le décret 2021-687 du 28 mai 2021, ’’est un territoire en construction auquel, il faudra doter d’infrastructures administratives et de différents services techniques, pour lui permettre de mieux servir les populations’’, a t-il relevé. Selon le ministre, ’’les Collectivités territoriales vont mutualiser leurs efforts pour faire face aux enjeux de développement du département’’. Les ministres Amadou Hott (Economie, des Finances et de la Coopération internationale), Aminata Assome Diatta (Commerce et des PME), le Gouverneur de la région de Dakar, le Préfet du département de Keur Massar ont pris part aux travaux. Le CRD a aussi vu la participation de députés, de membres du Haut Conseil des Collectivités territoriales, du Conseil économique, social et environnemental, du représentant de la Commission nationale du dialogue des territoires, du président du Conseil départemental de Keur Massar et des maires du département.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.