Education/ Remise de Matériel Informatique : 31 lycées, 100 CEM et 100 écoles élémentaires équipés.

Le Ministère de l’Éducation nationale a procédé à la remise de matériel informatique d’une valeur de 2 milliards, destiné à 31 lycées, 100 CEM et 100 écoles élémentaires pilotes dans le cadre de l’introduction du numérique à l’école. La cérémonie qui  s’est tenue ce 29 mars à la sphère ministérielle Habib Thiam de Diamniadio a vu  la participation de l’envoyé spéciale  du Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, Kamil Wedoud.

 « Cette initiative entre dans le cadre de l’amélioration  de l’enseignement de la science et la technique. On voit aujourd’hui avec cette distribution de matériels informatique qui arrive à point nommé après ce qui s’est passé lors de la pandémie à convid-19.. » a –t- il annoncé. Cette initiative entre dans le cadre du projet PAQEEB qui a été mis en place par le gouvernement du Sénégal  pour décentraliser la gestion des écoles et du secteur.  La décentralisation de la gestion des écoles, au niveau régional, départemental et scolaire et la collaboration étroite avec les communautés, y compris le recrutement et la formation des enseignants et la gestion financière des ressources dans les écoles, ont constitué une étape clé vers l’amélioration des résultats scolaires. Les évaluations régulières de l’apprentissage au cours des dix dernières années, la révision de la formation initiale des enseignants, de la certification et des normes d’enseignement, ainsi que la mise en œuvre d’un programme obligatoire d’éducation de base de dix ans, sont d’autres initiatives importantes sur lesquelles s’appuie la stratégie sectorielle. La stratégie a été élaborée pour faire passer le secteur d’un système axé sur les intrants (par exemple, livres, classes, pupitres, tableau noir) à un système de gestion axée sur les résultats qui met l’accent sur l’amélioration des résultats d’apprentissage, les résultats scolaires et l’équité en matière d’accès pour les enfants pauvres des régions pas bien desservies. Le Ministre Mamadou Talla, a insisté sur l’importance de ce projet, surtout l’informatisation qui va booster la productivité au niveau des écoles élémentaires. « On veut outiller le capital humain qui est un socle du plan Sénégal emergent, pour qu’il puisse être apte  et développer les autres secteurs qui sont  l’agriculture , la pêche, la santé….. », explique le MEN Mamadou Talla.    

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.