Education : Les cinq Syndicats du G7 invitent l’Etat du Sénégal au respect strict des accords.  

Un communiqué du Ministre des Finances et du budget paru ce dimanche 15 mai, qui circule sur les réseaux sociaux  et le remplacement du directeur de la Solde, installent le doute chez ces cinq syndicats membres, qui ajoutent  « Cependant, plus de deux (02) mois après la signature de ces accords, force est de constater que l’attitude du gouvernement suscite quelques inquiétudes quant à sa réelle volonté de respecter à la lettre les termes du protocole d’accord.

Ces syndicats prennent à témoin l’opinion publique nationale sur ces entorses graves aux termes du consensus qui semblent traduire une reculade de la part du gouvernement », a indiqué le SG du Sels le porte-parole du jour. Ainsi ces syndicats dégagent toute responsabilité quant aux développements fâcheux qui pourraient découler de cette posture gouvernementale préjudiciable à la paix sociale et aux antipodes des considérations évoquées pour un secteur éducatif apaisé et performant. En ce qui concerne les acquis financiers qui se sont découlés de ces accords, ils se montrent catégoriques et préviennent contre toute tentative de recul sur les gains nets annoncés et consignés dans des documents officiels déjà largement diffusés. Ils préviennent  enfin tous les camarades à redoubler de vigilance et à se tenir prêt en prévision de l’imminence de probables tentatives orchestrées de confiscation des droits acquis, peut-on lire dans  une déclaration commune signée par SELS/A, SELS, UDEN , SNELAS/FC, le SIENS. 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.