PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Éducation de qualité : «Il faut que nous lancions une Grande offensive pour les langues nationales… Nos langues nationales doivent avoir la même valeur que le drapeau national» (Pr Moussa Daff)

En marge de la quinzaine de la Francophonie, Édition 2019, l’IFEF a organisé ce mercredi 27 mars une série d’activités sur la problématique de l’enseignement bilingue dans l’espace francophone et les réformes éducatives à entreprendre pour une éducation de qualité.
Une conférence publique animée par le professeur Moussa Daff a permis aux acteurs du monde éducatif de poser la problématique de la scolarisation en langues nationales. Pour ce chercheur en sciences linguistiques, il urge de définir une nouvelle école africaine et francophone. «Il faut que nous lancions une Grande offensive pour les langues nationales», a exprimé le linguiste et grammairien à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Non sans rappeler cette préoccupation du multilinguisme soulevée par l’Unesco depuis 1989 pour une éducation de qualité et pour tous. À l’en croire, au-delà du volontarisme politique marqué par un engagement de tous les acteurs concernés, il convient de mettre en avant l’identité culturelle africaine.
Pour le directeur de la planification et de la réforme de l’éducation au Ministère de l’éducation nationale, Djibril Ndiaye Diouf, les langues maternelles doivent être intégrées à la base, c’est-à-dire à l’école élémentaire pour espérer avoir des résultats probants.

Cette journée a aussi été corrélée par la remise de plusieurs lots de matériels didactiques destinés aux élèves des quatre établissements scolaires qui ont participé à cette fête de la francophonie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *