Collectivités territoriales/Accès au financement climatique: Oumar GUEYE lance le MLFACC

Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, M. Oumar GUEYE, a présidé, aujourd’hui vendredi 1er juillet 2022, l’atelier de lancement du Mécanisme Local de Financement de l’Adaptation au Changement climatique (MLFACC) dans les collectivités territoriales sénégalaises.

Dans son discours, le ministre est revenu sur  cette importante rencontre consacrée aux modalités d’accompagnement des collectivités territoriales pour l’accès au financement climatique. Ce Mécanisme standardisé, reconnu au niveau international et adapté aux pays, notamment les Pays les moins avancés (PMA), pour acheminer le financement climatique vers l’infra national, vient à son heure au Sénégal, selon le ministre. Logé au ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires à travers l’Agence de Développement local, le mécanisme  démarre aussitôt avec deux (2) communes test sélectionnées sur la base de critères pertinents, avec une contribution maximale de l’UNCDF à l’ADL de 70.000 Dollars US, en moyenne, par commune par an, pendant 1 an, selon les ressources mobilisées. Pour sa part, le Gouvernement du Sénégal va cofinancer le mécanisme LoCAL à hauteur de 15% du montant mobilisé par l’UNCDF allant aux communes par an. Le ministre en charge des Collectivités territoriales a magnifié la mission de l’UNCDF qui est “d’assister les pays en voie de développement dans le développement de leur économie, en complétant les ressources existantes en matière d’aide à l’équipement au moyen de dons et de prêts” conformément à la Résolution 2186 (XXI) du 30 novembre 1973 de l’Assemblée générale des Nations Unies portant création de cette institution.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.