PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Mbodiene/Akon City: Alioune Sarr répond au Forum Civil

Dans une lettre en date du 10 septembre dernier, le Forum Civil, section sénégalaise de Transparency International, demandait des clarifications au ministre sénégalais du Tourisme et des Transports aériens sur le projet Akon City.

Birahime Seck et les siens s’interrogeaient sur le montage financier, l’actionnariat autour du projet, les études de cession du foncier en relation avec les collectivités territoriales et les populations concernées, relation entre le projet et l’État du Sénégal, les études d’impact réalisées (environnemental, social etc), l’ordre juridique applicable à la cité, la police administrative de la cité et les activités économiques et professionnelles entre autres préoccupations. Cette demande de clarification n’est pas restée sans réponse.

Alioune Sarr, dans une note lue à sunugox, a tenu à apporter des éclairages sur ce qui ne semblait pas clair aux yeux du Forum Civil. Selon le ministre, le projet en question « adhère à la volonté de développer un hub multiservices qui contribuera fortement à faire du Sénégal une destination touristique de référence et à améliorer le bien-être des populations par la création de richesses et d’emplois stables ».

Mais avant cela, Alioune Sarr rappelle que l’ « un des trois piliers du Plan Sénégal émergent vise la transformation structurelle de l’économie à travers la consolidation, le développement de moteurs de croissance et de secteurs créateurs de richesses, d’emplois et d’inclusion sociale ». Ce qui, d’après lui, « entre en droite ligne avec l’option de développement plus équilibrée de promotion de terroirs et de pôles économiques viables. C’est dans cette dynamique que sont mises en place des zones touristiques intégrées (ZTI) ciblées autour de divers segments de produits riches et diversifiés, susceptibles de réponse aux nouvelles attentes de visiteurs », ajoute le ministre qui en vient maintenant à l’assiette foncière allouée au rappeur.

Précisant d’abord que la station balnéaire de Mbodiène ne fait pas plus de 504 hectares, Alioune Sarr renseigne que la ville futuriste sera bâtie sur une superficie de 55 ha répartis en deux baux de 50 et 5 hectares.  

Par ailleurs, le ministre tient à porter à la connaissance du Forum Civil que « le projet obéira aux lois et règlements en vigueur au Sénégal ».

La ville futuriste Akon City sortira de terre à Mbodiène, sur la petite côte. Confié au cabinet KE Internationale, le projet a besoin d’un financement de 6 milliards de dollars. Les deux tiers seraient déjà acquis. L’une des spécificités de cette ville aux allures d’un « Wakanda » réel, réside dans le fait que toutes les transactions se feront en « AKOIN », une cryptomonnaie créée par le rappeur et ses partenaires.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *