full screen background image

Ziguinchor/Locales 2022: Sonko reprécise sa pensée, B. Sambou bande ses muscles, Baldé rassure.

Ousmane Sonko défie ses adversaires et attaque le président de la République…

Le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) a donné rendez-vous à ses militants au terrain de Jatiir dans le quartier populaire de Lyndiane. Ousmane Sonko adoubé par les responsables de sa coalition est revenu sur son programme et plus précisément sur la monnaie locale pour parler  d’économie sociale et solidaire.

« La Casamance est un espace logique et intégré comme les autres localités du pays. Nos adversaires sont dépassés par le système de l’économie sociale et solidaire. C’est cette économie qui permet de développer les activités économiques locales. Je dis, vous avez les conditions d’avoir votre autonomie.  J’ai dit que je veux que la Casamance soit prépositionnée numéro 1 sur l’économie numérique. La monnaie complémentaire n’est autre qu’un instrument d’échange dans l’espace intégré. Ce surplus de francs CFA sera utilisé pour financer des infrastructures. Cette monnaie complémentaire serait rejetée en Europe si elle n’était pas bonne pour l’économie d’un pays », précise le président de PASTEF/Les Patriotes.   

Et comme à son habitude, le candidat de YAW de pousser le bouchon pour mettre dos au mur ses adversaires et ses détracteurs. « Des  indépendances jusqu’à nos jours, un programme pour la municipalité n’a jamais autant suscité un débat. Le programme n’est plus pour le territoire de la Casamance mais national. Je demande aux candidats locaux qui le critiquent de présenter leurs programmes. Je demande aux sortants de faire leur bilan  avant de présenter le programme pour les cinq ans. S’ils sont garçons comme le disent nos amis ivoiriens, d’accepter la confrontation programmatique. Les nullards de la politique n’ont pas leur place dans la politique au Sénégal. Seuls les singes occupent les médias pour insulter », peste le candidat.

Ousmane Sonko n’a pas manqué de titiller le président de la République. « Ils n’ont pas de vision territoriale mais une vision locale de commune. Tout vote pour BBY permet à Macky Sall de préparer 2024. Votez tout le monde sauf BBY. La preuve, c’est Macky Sall qui a emmené l’ethnicisme et régionalisme dans la politique », conclut le candidat de YAW.

« D’ici 5 ans, vous serez des étrangers chez vous, si … » Ousmane Sonko à NIAGUIS

Après Ziguinchor, le candidat de Yewwi Askan Wi s’est rendu dans la commune de Niaguis pour soutenir Siaka Badio, le candidat de la coalition à la mairie. Devant un parterre de militants, il a révélé l’importance de son « programme Burock » qui a comme soubassement la commune de Niaguis sur plusieurs plans. Il n’a pas manqué de dénoncer le litige foncier latent dans la commune, avant  d’attaquer le maire sortant.

« Niaguis est un enjeu national. Le seul bon projet de Macky Sall c’est l’agropole sud. Parce que moi-même les agropoles font partie de mes programmes phares. Certainement c’est dans mon programme de 2019 qu’il l’a copié. Les prédateurs fonciers vont s’arracher vos terres. Ils sont très nombreux à venir ici pour voler vos terres. Je vous dit, si Niaguis n’a pas un maire véridique, qui ose dire non au président de la République, d’ici 5 ans, vous serez des étrangers chez vous parce qu’ils vont morceler toutes vos terres et se les partager » alerte Ousmane Sonko.  

« Le lotissement de 6.000 parcelles ici à Niaguis est un scandale. Même la direction des Impôts ne peut pas vous donner la liste des bénéficiaires. Le directeur des Impôts a détenu 100 parcelles dans ce lotissement. Ne connaissant pas où se trouve Niaguis, il a demandé à ce que ses parcelles soient vendues pour son compte. C’est ça l’enjeu de cette élection », dénonce Ousmane Sonko…

Benoit Sambou présente le « Ziguinchor Bu Bess » aux populations de Kandialang…

C’est au grand quartier de Kandialang que les investis de la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar, Seydou Sané et Benoît Sambou ont donné rendez-vous en ouverture de la campagne électorale dans la commune de Ziguinchor.

Devant les responsables de la coalition sauf Robert Sagna retenu à Dakar pour des raisons familiales et Doudou Kâ aussi retenu pour des raisons de santé.

« Votre mobilisation est exceptionnelle. Aucun car n’est venu hors de la commune comme nous le voyons dans d’autres meetings, d’autres n’ont occupé qu’un trottoir pour mener leurs campagnes. Cette mobilisation aucun candidat ne peut le faire. C’est la Casamance qui nous intéresse. D’autres se sont réfugiés derrière des responsables nationaux pour cacher leur impopularité », dira le candidat de Benno.

« Le Ziguinchor que nous voulons construire retrouve les jeunes au cœur. Nous comptons relancer l’activité économique de la commune. Nous comptons mobiliser toutes les forces économiques de la ville de tous bords. Nous comptons accompagner les groupements économiques de femmes en leur proposant un modèle économique et aussi en leur permettant de bénéficier des formations et des financements de femmes. Nous allons changer les paradigmes dans l’approche de financement… Il faudra insister sur la production des produits locaux. Nous construirons des centrales d’achat permettant d’écouler les marchandises », présente Benoit Sambou pour exposer son projet  Ziguinchor Bu Bess.  

Il rajoute en titillant le maire sortant : « Ziguinchor était une ville propre mais aujourd’hui, la saleté envahit les rues et les caniveaux. Faire en sorte que notre ville soit attractive. Refaire la gare routière, refaire les postes de santé, accompagner les hôpitaux, l’électrification de la commune et la voirie, … » conclut Benoît Sambou. 

 Abdoulaye Baldé : « Notre coalition Ucs Mbolo a démontré ce jour sa suprématie dans la commune de Ziguinchor »

C’est sur sa Page Facebook que le maire sortant de la ville de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé a lancé son message d’ouverture de la campagne électorale des élections territoriales du 23 janvier.
Et c’est à la place mythique du rond-point Aline Sitoé Diatta qu’il a tenu son meeting d’ouverture. : « Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma gratitude aux populations de la ville de Ziguinchor. Notre coalition Ucs Mbolo a démontré ce jour sa suprématie dans la commune de Ziguinchor à l’occasion du Meeting Communal d’ouverture de la Campagne électorale », s’est-il réjoui.
La campagne d’ouverture qui s’est tenue à la place Aline Sitoe Diatta fait-il savoir, « a refusé du monde comme jamais auparavant. Jeunes, adultes hommes et femmes venant de tous les quartiers de la commune, ont montré leur engagement et détermination à œuvrer sans relâche pour une victoire éclatante au soir du 23 Janvier 2022 ».
Ainsi, il a tenu à remercier les Ziguinchorois qui sont venus massivement pour lui montrer leur compassion, gratitude et détermination à le reconduire à la mairie pour un troisième mandat de cinq ans afin de poursuivre son programme pour un Ziguinchor développé. « Merci du fond du cœur à toute cette population pour cette belle mobilisation autour des idéaux que porte notre coalition composée d’hommes et de femmes Unis pour parachever le processus de modernisation et de développement de notre ville ».

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.