Slide background

Ziguinchor/Locales 2022: Benoît Sambou investi, Doudou KA mandataire, Abdoulaye BALDE claque la porte de BBY.

C’est Seydou Sané qui a confirmé l’information au téléphone de Dakaractu. Le président de la République a finalement décidé pour les investitures à Ziguinchor. Et le premier adjoint à la mairie de Ziguinchor confirme avoir été reçu ce matin au palais de la République en compagnie de Benoit Sambou investi pour la commune de Ziguinchor et de Doudou Kâ, nommé comme mandataire et directeur de campagne de la coalition. Le président du Conseil National de Développement des Territoires, fraîchement choisi candidat de la coalition au pouvoir, a livré son sentiment : « Je remercie le président de la République pour cette confiance. Il nous met devant nos responsabilités pour permettre aux populations de Ziguinchor de mieux appréhender toutes les actions qu’il mène à Ziguinchor. Il a souhaité un large consensus autour des différents responsables de la région. Nous étions trois pour finaliser les listes de candidatures à la mairie et au conseil départemental. Malheureusement, Abdoulaye Baldé ne s’est pas présenté à la réunion de ce matin, mais il a été reçu mercredi dernier. Au bout de cette audience, le président lui avait dit compte tenu de son statut, de son expérience, compte tenu des attentes que nous avons pour lui, de le mettre à ses côtés dans l’attelage gouvernemental ou à une position forte au niveau des institutions afin de mieux servir le Sénégal et la région », explique Benoit Sambou fraichement investi pour diriger la liste de Benno Bokk Yakaar à Ziguinchor. Cependant, il fusille l’ex-allié de la coalition au pouvoir. « Nous étions d’accord que la Casamance avait besoin d’une forte personnalité aux côtés du président de la République. Malheureusement, Abdoulaye Baldé semble avoir décliné toutes ces propositions préférant s’arc-bouter à son poste de maire. Ce qui est surprenant après 12 ans à la tête de la municipalité. Nous pensions qu’il pouvait servir à un niveau beaucoup plus important. Maintenant qu’il parle de trahison, c’est malhonnête de sa part. Il sait l’estime que le président de la République porte à son égard et toute la confiance placée et ce que nous attendons de lui. Maintenant qu’il s’allie avec l’opposition, c’est une grosse surprise pour nous et cela nous laisse croire qu’il n’a jamais cessé de flirter avec l’opposition », lance Benoît Sambou qui appelle tous les responsables de l’Apr à la mobilisation et à l’unité et comprendre que nous sommes devant nos responsabilités et devons gagner pour le Sénégal, pour la Casamance et pour le président », conclut le président du CNDT…

« Il m’a trahi. Nous allons créer notre coalition et nous battrons ceux qu’il a investis comme en 2014 » (Abdoulaye Baldé à Macky Sall)

Il n’a pas attendu longtemps pour manifester sa déception et sa colère contre le président de la coalition Benno Bokk Yakaar. Abdoulaye Baldé, quelques heures après la confirmation de la rumeur qui circulait faisant état de sa mise à l’écart au profit de Benoît Sambou à la mairie de Ziguinchor, a fait une conférence de presse pour manifester sa déception. « Je me sens trahi par le président de Benno qui lorsque nous nous verrons, c’est lui qui baissera la tête parce qu’il n’a pas respecté sa parole », dixit le maire de Ziguinchor.

De ce fait, Abdoulaye Baldé n’a pas attendu longtemps pour annoncer la création de la coalition autour de l’UCS. « Vous savez que nous sommes à la veille d’élections municipales et que compte tenu de l’actualité, nous sommes en train de créer notre propre coalition. Par conséquent nous avons pris l’engagement avec l’ensemble des forces vives de Ziguinchor. Ibou Badji qui est une éminente personnalité de cette ville a décidé de venir avec nous pour la constitution de cette équipe qui va à la conquête des suffrages des sénégalais », fait savoir l’édile de Ziguinchor.

Par conséquent, il annonce son départ de Benno et révèle qu’il y a des partis et mouvements au sein de Benno qui veulent s’allier avec lui. « Nous ne sommes plus dans la coalition Benno Bokk Yakaar qui a déjà désigné ses candidats pour les élections municipales à venir. Nous nous sommes réunis en urgence en début d’après-midi avec les maires des communes du département avec aussi l’état-major au niveau national. Nous avons décidé de créer dès demain notre coalition et de déposer notre caution. Mais cela ne nous empêche pas d’être en discussion avec d’autres partis de l’opposition qui nous ont déjà fait des offres que nous allons étudier dans les jours qui viennent pour voir dans quelle mesure pouvons-nous aller avec les uns et les autres. Par contre, il y a des partis de la coalition au pouvoir qui pensent que nous devons continuer la collaboration. Nous sommes en train de discuter pour bétonner les contours de notre coalition qui doivent prendre forme dans les 48 heures qui viennent », avance le maire qui retourne ainsi au sein de l’opposition.

« Je n’écarte aucune éventualité. Je suis dans le champ politique. Je n’écarte aucune piste. Je vais examiner l’ensemble des propositions et nous verrons ce qui est bon pour notre région en particulier et pour notre pays en général. C’est une trahison. Ça je le dis franchement », conclut Abdoulaye Baldé qui donne rendez-vous dans les semaines à venir…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *