Transport/la paix des braves: les grandes décisions

C’est tard dans la soirée du vendredi au samedi que la déclaration a été faite par Gora Khouma. Selon lui, les transporteurs ont décidé de la levée du mot d’ordre de grève après avoir rencontré le Gouvernement et rendu compte à leur base.  Gora Khouma de mettre en garde le Gouvernement que si les termes ne sont pas respectés sur les points d’accord, ils iront encore en grève dès la fin du mois. 

« Nous osons espérer que leur décision finale sera la levée de leur mot d’ordre… » ( Mansour Faye, ministre)

À l’issue du conclave de plus de cinq heures d’horloge entre le cadre unitaire des syndicats des transports routiers et les ministères concernés, aucune décision n’a encore été prise pour la levée du mot d’ordre de grève. En effet, selon Mansour Faye qui s’est présenté devant la presse à la fin de cette séance, les syndicalistes ont demandé un retour au niveau de la base pour prendre la décision qui s’impose. « Nous espérons vivement que ce sera la levée du mot d’ordre », a dit le ministre des transports qui assure que le Gouvernement a pris des actes forts avec un décret qui autorise les ministres en charge des finances, celui des forces armées, celui de l’environnement ou encore celui des transports terrestres, à composer des brigades mixtes pour les contrôles routiers comme l’a annoncé Dakaractu ce matin. 
Seule la police nationale est exclusivement autorisée à effectuer des contrôles routiers à Kaffrine et à Tambacounda…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.