full screen background image

Thiès/Marche nationale des enseignants: « s’il y a de bons médecins …c’est parce qu’il y a de bons enseignants. » (Saourou séne)

Les enseignants du Sénégal ont massivement investi hier les rues de Thiès, à l’occasion de la marche nationale initiée par le Saemss-Cusems. C’est pour réclamer du gouvernement le respect des accords de 2018. Pourtant, indique Saourou Sène du SAEMSS, le Président Macky Sall avait instruit son gouvernement de ne signer désormais que des accords pouvant être respectés. Mais malheureusement, parmi les points de 2018 figurent ceux de 2014. C’est pourquoi, dit-il, « le Saemss et le Cusems ont pris leurs responsabilités en entamant cette lutte pour le respect des accords. Il s’agit entre autres de la désactivation des lenteurs administratives, de la correction de la désarticulation du système de paiement pour aller dans le sens de traiter les soldats du savoir avec impartialité, justice et équité. » Il souligne que les enseignants sont aujourd’hui les exploités, les marginalisés, les grands perdants de la fonction publique. Et pourtant, affirme Saourou Sène, « s’il y a de bons médecins, de bons magistrats, de bons procureurs, c’est parce qu’il y a de bons enseignants. »

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.