PUBLICITE

Formation Métiers du bâtiment

Ouverture : 4 décembre 2017

Inscription à partir du 1 octobre 2017

Contact : Paris 0033145654301

Contact : Sénégal 00221 33 852 33 63 / 77 558 00 36

DU NOUVEAU

73 vues

Thiès /Forum de l’intersyndicale Dakar-Bamako Ferroviaire… Les cheminots invitent l’État à(Images)

Thiès/ Forum de l’intersyndicale Dakar-Bamako Ferroviaire… Les cheminots invitent l’État à accélérer le projet de relance de l’activité ferroviaire (Images)

Les membres de l’intersyndicale Dakar-Bamako Ferroviaire (Sut Rail, Sat Rail, Fet Rail), ont organisé ce jeudi à Thiès un forum qui a réuni l’ensemble des cheminots, les autorités locales et les partenaires techniques. L’objectif principal était donc de réfléchir sur les voies et moyens pouvant permettre de voir le train souffler à nouveau vers le Mali. À cette occasion, les responsables de ladite structure ont fait un plaidoyer pour l’ensemble des acteurs de ce secteur qui sont actuellement au chômage depuis l’arrêt du chemin de fer Dakar-Bamako.  » Le message, c’est pour la reprise de l’activité ferroviaire, car la situation de précarité du Dakar-Bamako Ferroviaire a atteint un niveau jamais égalé. Aujourd’hui, après 5 mois, nous avons constaté que les activités  sur le corridor Dakar-Bamako sont à l’arrêt. Et nous entendons souvent des projets de relance, de redynamisation et de réinvestissement sur le réseau. C’est la raison pour laquelle nous avons pris ce ferme engagement en collaboration avec l’association des retraités, veuves et orphelins, les mécaniciens, les experts ferroviaires et la société civile pour se réunir et échanger sur les perspectives d’une relance définitive du chemin de fer », a souligné le coordinateur des cadres unitaires des syndicats de Dakar-Bamako ferroviaire, Mr Mambaye Tounkara.

Interrogé sur la dernière sortie du chef de l’État sur la relance du projet ferroviaire, le patron de l’intersyndicale a répondu :  » La clé, c’est le chef de l’État. C’est pourquoi, nous lançons vivement un appel au président de la République afin qu’il échange avec les cheminots parce que nous savons qu’il a l’ambition de refaire le chemin de fer, mais nous avons comme l’impression qu’il n’a pas la bonne information par rapport à la situation du chemin de fer. Nous ne pouvons pas comprendre au moment où on parle de relance que l’activité soit à l’arrêt. Nous avons bien entendu le représentant du directeur du port. Actuellement, le port a des problèmes de performance, les routes sont impraticables à cause des camions, les accidents sont devenus de plus en plus récurrents, alors il n’y a que la reprise du chemin de fer pour régler ces problèmes là. « 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *