Tension à Rufisque : Le collectif ’’Same li niou mome’’ ….

Tension à Rufisque : Le collectif ’’Same li niou mome’’ fait suspendre les travaux du terminal Bargny-Sendou

 

Les 483 exploitants et 270 propriétaires de terrains de Bargny, Miname et Sendou au sein du collectif « Same li gnou mome » dénoncent le démarrage des travaux du port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou. Ce, alors qu’ils n’ont pas encore touché aucun franc de leurs indemnisations.

« Après avoir pris nos terres, on s’était mis d’accord de faire un recensement, de procéder aux paiements avant d’entamer d’autres activités. On a rencontré le nouveau Préfet à deux reprises. Il nous avait promis qu’au courant du mois d’avril, les procès-verbaux de consignations allaient être signés. Malheureusement, nous sommes venus, hier, pour faire l’état des lieux. Et, on a constaté que le deuxième objectif que le promoteur s’était fixé, la clôture du mur, a été entamée », rage Issa Guèye, président dudit collectif. Raison pour laquelle,  exploitants et propriétaires de terrains se sont mobilisés pour se rendre sur le site et arrêter le chantier. « Aucune activité ne pourra se faire tant que les populations ne sont pas payées », avertit Issa Guèye. Mêmes les grenades lacrymogènes lancées par la police pour les dissuader n’ont pas pu arrêter les membres du collectif, rapporte Sud Fm.

 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.