PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Système de rémunération, DMC, indemnités: le CUSEMS met l’Etat devant ses responsabilités.

Partager

Le Directoire national du CUSEMS fustige le quasi immobilisme du gouvernement dans la mise en œuvre des accords consignés dans le protocole du 30 Avril 2018. Sur des points nodaux comme le système de rémunération, l’externalisation du DMC, la création du corps des administrateurs scolaires, l’octroi de parcelles non viabilisés, le reversement des MEPS, aucune avancée n’a été notée. Sur le Dmc d’ailleurs, c’est une régression manifeste qui est notée, ce régime étant le premier à geler ledit prêt alors qu’il se targue d’avoir relevé le budget à un niveau jamais atteint : 4584,15 milliards. Ses prédécesseurs avec respectivement des budgets de 500 et 2500 milliards en ont toujours octroyés. Sur les mises en position de stage, les enseignants éligibles l’année dernière, après s’être inscrits, n’ont à ce jour fait aucun cours. Les autorités interpelées, tiennent un double discours : après s’être engagées pour une formation à distance, elles invoquent une supposée facture salée exigée par la FASTEF pour annoncer une formation en présentiel dont on se demande comment elles pourront l’opérationnaliser. En effet avec le déficit criard d’enseignants, on ne sait par quel tour de magie, 200 professeurs peuvent être libérés de leurs charges et mis en position de stage à la FASTEF.
Quid de la cohorte qui devait être recrutée cette année !Les lenteurs administratives persistantes nous valent une reconstitution du stock de rappels et le non�respect de l’engagement présidentiel sur les mises en solde : 10000 par an. Le Ministre de la fonction publique Madame Mariama SARR, apparemment plus soucieux de la gestion de sa carrière politique que des dossiers des agents de l’Etat, cherche à entretenir une polémique stérile avec les syndicats au sujet de la forme du préavis de grève, au lieu d’anticiper sur les préoccupations légitimes des enseignants qu’ils portent. Des milliers d’actes sont en attentes d’une simple signature sur son bureau depuis plusieurs mois. Les enseignants promus lors des deux dernières commissions paritaires attendent toujours la publication de leurs actes. Le CUSEMS fustige cette désinvolture inadmissible pour un ministre de la république de surcroit enseignante. Deux mois 15 jours après le 30/11/2020, date butoir convenue avec les autorités pour le paiement intégral des indemnités liées aux examens du Bfem et du Bac. Ces dernières ne sont toujours pas soldéesmalgré les instructions données par le Président de la République lors du conseil des ministres du 20 janvier 2021. Le CUSEMS dénonce aussi la discrimination dans le paiement des salaires des agents du système éducatif et le versement tardif de ceux des sortants de la FASTEF. Il exige des autorités que toutes les mesures soient prises pour que désormais, les salaires de tous les agents soient payés en même temps.Le CUSEMS condamne enfin les dérives liberticides dont témoignent les arrestations fréquentes et arbitraires d’enseignants et plus généralement de citoyens.Ces actes d’intimidations, de menaces et de harcèlements qui visent apparemment le bâillonnement de tous les citoyens encore debout pour défendre les libertés démocratiques, individuelles, collectives et la dignité humaine sont inacceptables. Pour le CUSEMS, le pouvoir et l’opposition constituent des pôles incontournables. Aussi, il fustige toute instrumentalisation de la justice à des fins de réglement de comptes politiques, de musellement d’adversaires coriaces.Pour ces raisons et bien d’autres, le Cusems exhorte donc tous les enseignants, particulièrement ses militantes et militants, ses sympathisantes et sympathisants à renforcer la mobilisation pour contraindre les autorités à honorer enfin leurs engagements mais aussi à respecter les droits des citoyens .

Fait à Dakar, le 16 février 2021 

DIRECTOIRE NATIONAL




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *