SUNUGOX.INFO

Santé : la MSAS a installé le Conseil de réglementation de l’ARP.

C’est sous la présidence de Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye, Ministre de la Santé et de l’Action sociale que la cérémonie s’est tenue. Fort de neuf membres, cet organe de délibération de l’Agence pour la Réglementation Pharmaceutique est investi de pouvoirs pour agir en toutes circonstances, au nom de l’ARP dans le cadre de ses missions de réglementation et de régulation du secteur pharmaceutique.
Dans son discours, madame le Ministre de la Santé a rappelé que cette nouvelle agence, qui est née de la fusion de la Direction de la Pharmacie et du Médicament et du Laboratoire national de contrôle des médicaments, répond de la volonté du Chef de l’Etat d’aller vers la souveraineté pharmaceutique nationale, à travers notamment la mise en place d’une structure de réglementation forte, dotée de capacités humaines, techniques et financières nécessaires.
L’ARP, dira Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye, traduit également l’engagement du Sénégal à respecter les directives de l’Union Africaine concernant les médicaments et produits essentiels.
Comme spécifié dans le décret 2022-824 portant sa création, elle a pour mission de mettre en œuvre les fonctions réglementaires dans le cadre de la politique pharmaceutique nationale, de contrôler le secteur pharmaceutique et de veiller au respect des lois et règlements dans les domaines relevant de sa compétence.
Elle est également chargée du suivi de la politique et des programmes dans ce domaine de la pharmacie, du médicament et des autres produits de santé. L’ARP est aussi chargée d’élaborer les projets de textes et de veiller à l’application des dispositions législatives et réglementaires régissant plusieurs domaines…
« C’est donc un changement institutionnel majeur que vit notre pays en matière de pharmacie » a conclu madame le Ministre.

Partager