Récurrence des accidents mortels de la circulation : Mansour Faye annonce des concertations et des mesures.

Ces nombreux morts enregistrés sur nos routes inquiètent nos autorités étatiques. Après le drame enregistré à Sibassor, avec son lot de décès enregistrés, le ministère chargé des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement veut sonner la fin de ce que d’aucuns pourraient qualifier de ‘’carnage’’.

Le ministre Mansour Faye, par ailleurs, maire de la ville de Saint-Louis qui s’est prononcé en marge de la prière de Korité, a annoncé des concertations prochaines avec l’ensemble des acteurs du transport. Des concertations pour s’entendre sur ‘’des mesures appropriées à prendre quant à la régulation du transport interurbain’’. Ainsi, celles-ci seront couplées aux ‘’outils que l’État a mis en place’’, tels que le nouveau Code de la route, le Permis à point (en gestation), mais aussi le renforcement des contrôles pour amener à préserver des vies humaines’’.

Pour le ministre, ces accidents mortels sont le fruit d’une défaillance humaine, tout simplement. ‘’Il nous faut voir comment réduire drastiquement ces accidents mortels. Nous avons constaté que tous ces accidents, globalement, sont dus à des facteurs humains. Les routes sont en bon état. Les véhicules n’ont pas de défaillance technique. C’est donc à cause des conducteurs qui dorment au volant ou de ceux qui ne respectent pas scrupuleusement le Code de la route’’.

Toutes choses qui relèvent de la nécessité pour tous de prendre des mesures draconiennes. ‘’Il nous faut prendre des mesures. Ces mesures sortiront des concertations avec les acteurs. Il nous faut aussi voir la possibilité de fixer une tranche horaire au cours de laquelle les véhicules de transport interurbain, surtout les bus, pourront circuler ; voir également si les camions pourraient circuler à des heures fixes’’.

En attendant, il promet fermement que ‘’des mesures vont être prises, si Dieu le veut. Il nous faut agir sur le facteur humain. Et dans les meilleurs délais, je vais convoquer l’ensemble des acteurs du transport autour de la table, pour échanger sur les mesures à prendre et nous allons les faire dans les meilleurs délais et vraiment sans état d’âme’’, a rassuré le ministre Mansour Faye.

Dakaractu

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.