Podor: les grands chantiers de Mamadou Racine Sy pour sa ville.

Cinq mois après leur installation à la tête de la commune de Podor, les conseillers municipaux étaient en conclave pour réfléchir sur les projets et les perspectives qui s’offrent à leur ville.
Après avoir fait l’état des lieux en passant au crible tous les problèmes, la nouvelle équipe municipale a dégagé des pistes. Une feuille de route établie servira de tableau de bord dans tous les domaines pour améliorer les conditions de vie des Podorois.

 »Nous sommes dans cette dynamique, tout le monde l’a compris et avec le soutien de l’État, nous arriverons à nos objectifs en matière d’agriculture, de santé, de cadre de vie, d’environnement, régler les problèmes fonciers, le rattachement de certains villages de la banlieue de Podor pour les rattacher administrativement à la commune. Un dernier aspect qui me paraît extrêmement important parce que Podor est victime d’un périmètre assez réduit, c’est le plan foncier », a listé le Maire de Podor.
Concernant la santé, le maire ambitionne avec l’aide de son équipe d’élever le Centre de santé de Podor en hôpital pour pouvoir répondre à la croissance démographique de la ville. 

En effet, avec une population qui avoisine les 15 000 habitants, Podor ne dispose pas d’un hôpital. Ce que regrette le maire qui assure :  »Nous voulons en disposer et au plus vite. Nous nous fixons une échéance d’un an pour avoir un établissement disposant d’un bloc opératoire, d’un laboratoire performant et d’autres spécialités où les populations de la ville et des localités environnantes pourront se soigner ».
Par rapport à l’éducation, au-delà d’un appui aux différents établissements scolaires de la commune, et du mécénat, le premier magistrat de la ville de Podor informe que le ministère de l’Enseignement supérieur va les aider à la mise en place d’un centre départemental de recherches. 
 » Un centre qui pourra recruter un certain nombre de jeunes. Aussi, l’État vient de démarrer la route Boubé jusqu’à Guiya qui va beaucoup contribuer au désenclavement de Podor », assure Mamadou Racine Sy.
Par ailleurs, figure dans les objectifs du maire et de équipe, la mise en circulation d’un bac entre Podor et la Mauritanie. Ce qui va selon lui, accélérer les échanges entre les deux peuples.
Membre du patronat sénégalais, Mamadou Racine Sy pense aussi à la Responsabilité sociale d’entreprise. En ce sens, il veut que la RSE soit plus développée.
 »Quand ça marche et que les entreprises font des bénéfices, il faut aussi qu’elles aident sur le plan social dans les régions, tout ce qui peut servir d’effet de levier, pour les populations. Cela me paraît assez important ».
Il ambitionne, en outre de faire développer le dialogue des territoires.En ce sens, il indique :  »les communes doivent discuter entre elles. C’est une perspective à explorer surtout dans le cadre d’un département comme Podor qui fait les deux tiers de la région de Saint-Louis. L’intercommunalité est effectivement une voie à explorer et nous allons l’explorer ne serait-ce que pour régler les problèmes d’extension du périmètre communal. Si nous discutons avec les communes voisines, nous pouvons nous aider mutuellement au grand bénéfice des populations ».
Il a invité par ailleurs son équipe à être soudée, à ne pas mettre au devant la politique. Puisque selon lui, il s’agit désormais  »de développement, de faire tout ce qui est possible pour améliorer les conditions de vie des populations ». 

seneweb

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.