PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

O.N.T.S/Erection de l’UCG en societe nationale: Le cri de cœur des travailleurs.

L’unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG) a démarré ses activités depuis 2011 avec des fortunes diverses.

Il faut souligner, pour le déplorer, le problème lié à l’encrage de cette structure tantôt avec les collectivités territoriales comme l’entente CADAKCAR, aujourd’hui avec le ministère de l’hygiène publique, entrainant ainsi une instabilité récurrente dans le secteur, ce qui n’est pas pour faciliter les choses pour un service qui a une mission vitale pour la nation : la gestion des déchets.

Dans le monde entier, la gestion des déchets se pose et une industrie de recyclage a commencé à naitre dans certains pays, parce que le matériel de récupération et de recyclage est devenu un enjeu économique majeur.

Aujourd’hui, le Sénégal doit s’inspirer de ces bons exemples qui foisonnent à travers le monde et donner à l’UCG sa place dans le processus de prise en charge de la question de l’hygiène et de la santé des populations.

C’est pourquoi les travailleurs de l’organisation nationale des techniciens de surface du Sénégal (ONTS), affiliés à la fédération générale des travailleurs du Sénégal (FGTS/B) lance un cri de cœur aux autorités pour la finalisation de son statut.

En effet,il faut rendre beaucoup plus efficace, l’action de l’UCG dont le nouveau coordonnateur Monsieur Mass THIAM remue ciel et terre pour rendre propre l’agglomération dakaroise et les autres zones urbaines et rurales du pays.

Pour le secrétaire général de l’ONTS, Monsieur Nama Ndiaye, l’urgence aujourd’hui, c’est la finalisation de ce statut qui doit régler de manière pérenne le déficit chronique budgétaire dû à l’impossibilité de planifier les actions.

En tout cas, les travailleurs sont prêts à accompagner le coordonnateur pour réussir sa mission oh combien stratégique de rendre nos cités propres et accueillants, surtout en cette période de pandémie du COVID-19.

Pour le secrétaire général de la FGTS/B, Monsieur Sidya Ndiaye, qui recevait une délégation de l’ONTS, il faut saluer les innovations intervenues depuis la nomination à ce poste de Monsieur Masse Thiam, qui de la bouche même des travailleurs est un partisan du dialogue social et de la gestion inclusive.

Les travailleurs fondent beaucoup d’espoir sur la gestion de leur carrière et de leur sécurité sociale. Or, sans un statut digne de ce nom, ils ne peuvent pas prétendre à un plan de carrière, encore moins à un toit pour sécuriser leur famille.

En tout cas, le secrétaire général de la FGTS/B, Sidya Ndiaye promet de saisir le Président de la république Macky Sall pour qu’il parachève en mode FAST TRACK le statut de l’UCG, en l’érigeant en société nationale. Ce serait la meilleure réponse à la question centrale de la gestion des déchets au Sénégal.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *