full screen background image

Nettéboulou/Probléme dans la Coalition YAW : Les précisions du président de la commission de communication

A la suite de la diffusion d’un communiqué du coordinateur communal de Pastef Nettéboulou après le dépôt de la liste pour les investitures, il urge d’apporter ces précisions pour édifier l’opinion nationale et internationale notamment la Diaspora afin d’éviter les amalgames. Sans polémiquer, Mr. Mamadou Camara, chargé de la communication de la Coalition Yewiwi Askan Wi, vous donne la bonne version des faits.

La Coalition Yewwi Askan Wi tient à démentir formellement les allégations portées à son encontre et à réaffirmer que la teneur des propos rapportés par le coordinateur de Pastef Netteboulou ne reflète en rien la réalité du processus d’investiture de la Coalition à NETTEBOULOU.

Pour rappel, la coalition YEWWI ASKAN WI dans la commune de NETTEBOULOU est composée de 4 partis politiques : PASTEF, PRP, PUR et TAXAWOU.

La première rencontre de la Coalition Yewwi Askan Wi consistait à mettre en place le comité électoral de la Commune de Nettéboulou. Elle a été organisée avec la présence de tous les partis politiques qui composent la coalition à savoir ; PRP, PUR, Taxawu Sénégal et Pastef. Le comité électoral à mettre en place, devait être composé des commissions ci dessous :

  • La commission de communication
  • La commission chargée des opérations électorales
  • La commission chargée de la logistique
  • La commission chargée des investitures
  • Le poste de coordonnateur
  • Le poste de mandataire

Conformément à l’accord cadre qui régit la coalition, ces commissions devaient être pourvues de façon consensuelle. Tous les postes ont été attribués sans aucun problème sauf celui de coordonnateur de coalition (convoité par Ali DICKO de Pastef et Elhadji Papa Yancouba SIGNATE),  et de poste de mandataire de la coalition ( convoité Hans Moussa Keita de pastef et Kara Cissokho de Taxawu).

A la demande de l’Assemblée les différents postulants se sont retiré pour trouver un consensus.

A leur retour l’assemblée a constaté, qu’aucun des candidats n’avait accepté de céder. Cette situation perdura pendant une semaine.

Pour départager les candidats, le comité départemental de Yewi Askan Wi a demandé aux deux candidats de trouver une issue heureuse à cette carence.

C’est ainsi que le Coordonnateur départemental électoral de la coalition Yewwi Askan en la personne de Abdou MBACKE SAMB a statué sur le cas NETTEBOULOU. Après cette concertation, le Coordonnateur de Taxawu Sénégal a cédé le poste le coordinateur de la Coalition à Monsieur Ali Dicko Coordonnateur de PASTEF. En retour, le poste de coordinateur est revenu à membre Taxawu, Monsieur Kara CISSOKHO.

Pour la désignation de la tête de liste communale de Yewwi Askan Wi, une réunion virtuelle a été organisée, car 2 membres de partis composant la coalition étaient absents.

Tous les partis composant la PUR, PRP, PASTEF et TAXAWU SENEGAL ont posé leur candidature.

Après deux jours d’échanges, les candidats de PUR Monsieur Issa SAMOURA et du PRP Monsieur Mamadou CAMARA, ayant jugé le profil du candidat de Taxawu Sénégal meilleur de par sa popularité dans la commune, ont renoncé à leur candidature son profit.

Toutefois, le candidat de Pastef n’a pas voulu céder malgré les demandes insistantes de tous les autres partis de la coalition.

La Coordination départementale s’est saisie du dossier pour faire la médiation et a demandé à son tour au candidat de Pastef de céder, car étant convaincu que M. Signaté Coordonnateur de Taxawu senegal présentait le meilleur profil pour diriger la liste à Nettéboulou.

Après plusieurs jours de discussions, les candidats de PASTEF et TAXAWU ne sont pas parvenus à un accord.

Or, en cas de défaut de consensus, l’accord cadre de la coalition stipule qu’il incombe à la conférence des leaders trancher.

Malheureusement, la conférence des leaders n’a pas désigné un candidat pour NETTEBOULOU. A la veille du dépôt des listes à la sous-préfecture et pour éviter la forclusion, il était donc nécessaire de trouver un accord.       

C’est ainsi que le 02 novembre, dans la soirée, le candidat de Taxawu s’est rendu au domicile de M. Dicko pour trouver un moyen de confectionner des listes de la coalition (PRP, PUR, PASTEFF et TAXAWU SENEGAL).

Monsieur Dicko que nous avons trouvé en réunion virtuelle avec ses camarades de parti, nous a demandé de revenir plus tard dans la nuit, ce que nous n’avons pas accepté, car le peu de temps qui nous séparait de l’heure de clôture du dépôt des listes, la forclusion menaçait sérieusement.

Mr Dicko coordonnateur de Pastef a été obligé de discuter.

Nous lui avons manifesté notre volonté de confectionner la liste de Yewi Askan wi sur la base de la répartition équitable entre les parti composant la coalition, soit le nombre de conseillers, divisé par quatre. Mr Dicko a opposé un niet catégorique.

Toutefois, il pourrait céder la tête de liste à Taxawu Sénégal si seulement les conditions suivantes sont acceptées :

  • 50% des conseillers inscrits dans les listes seront de Pastef
  • 50% des conseillers qui restent à partager entre PUR, PRP et Taxawu Sénégal

En cas de victoire les postes suivants reviendraient à Pastef :

  1. Le poste de vice maire de Nettéboulou,
  2. Le poste de Secrétaire Général de la mairie,
  3. Le poste de Secrétaire Général chargé de l’état civil,
  4. Le poste de président de la commission chargée de l’éducation
  5. Le poste de président de la commission chargée de la santé
  6. Le poste Le poste de président de la commission chargée de la culture
  7. 4 à 5 postes d’agents municipaux de la mairie
  8. Monsieur DICKO exigeait aussi que les autres partis membres de la coalition s’engagent à soutenir Pastef aux prochaines élections législatives de juin 2022 dans la commune de Nettéboulou.

Ces conditions posées étaient sous réserve de l’acceptation par les autres membres de Pastef du retrait de la candidature M. DICKO.

La coalition Yewwi Askan Wi a rejeté ces conditions jugées trop contraignantes. En effet, ne serait ce que pour les 2 premières conditions, 01 seul parti ne peut prendre 50% et laisser aux trois autres le partage de l’autre moitié étant donné que tous ces paris sont en égale dignité dans cette coalition.

Pour les autres conditions, nous avons souligné que cela dépendra du nouveau conseil municipal et nous ne pourrions pas nous prononcer sur ça. Après des heures de discussions sans consensus, nous avons néanmoins noté ses conditions afin de rendre compte aux autres partis de la coalition.

La rencontre a pris fin à 00h et Mr Dicko, Coordonnateur de Pastef a promis de nous revenir à la fin de la réunion qu’il tenait avec ses camarades de parti, avec la position définitive de Pastef.

Ce n’est finalement que le 03 novembre à 15h, que Mr Dicko est venu à notre fief pour une nouvelle rencontre. Pendant cette rencontre, nous avons eu espoir que Mr Dicko soit revenu à de meilleurs sentiments.

Mais, grande fût notre surprise d’apprendre que M. DICKO est venu avec de nouvelles conditions encore plus contraignantes. En sus des six 6 de la veille,  Monsieur DICKO réclamait aussi les trois premières places sur la liste proportionnelle.

Nous avons encore discuté pendant plus d’heure, pour essayer de trouver un consensus et éviter la forclusion.

En effet, quelques heures seulement nous séparaient de la clôture des dépôts des listes alors que nos listes n’étaient pas encore faites. Mr Dicko Coordonnateur de Pastef, campait toujours sur sa position pour laquelle y a aucune alternative :

  • Soit l’acceptation sans réserve de ses conditions,
  • Soit la coalition est forclose.

Enfin, il s’est levé et il est parti.

Les autres partis qui composent la coalition à savoir PUR, PRP et Taxawu Sénégal ont pris la responsabilité de constituer ensemble la liste de Yewwi Askan Wi dans la commune de Nettéboulou.

Le mandataire désigné de la coalition était obligé de suivre la décision de la majorité (Trois partis sur quatre qui composent ladite coalition). Il est parti ainsi déposer la liste complète de la coalition Yewi Askan wi pour la commune de Nettéboulou à la Sous-préfecture de Missirah.

Le 08 novembre 2021, nous avons été saisis par le Comité départemental, qui nous a informé que des réaménagements étaient toujours possibles pour la liste. Ayant reçu cette information, la coalition, par le biais de l’adjoint du chargé de la communication, a saisi le Coordonnateur de Pastef Mr Dicko pour intégrer sur la base de l’égalité leurs membres, mais il a rejeté une fois de plus cette proposition.

Le parti Taxawu ne peut en rien être tenu responsable de cette situation. Notre principe dans l’opposition a été toujours de travailler ensemble, gagner ensemble et gouverner ensemble, avec tous les membres de Yewi Askan Wi. Mais, face à la réticence des membres de Pastef, la coalition Yewi Askan Wi a pris ses responsabilités compte tenu du délai très réduit qui nous séparait de la clôture du dépôt des listes électorale.

Nous n’avons jamais compris cette attitude de Pastef, jusqu’à ce que des informations avec des preuves à l’appui nous parviennent, que certains de leurs membres avaient pris contact bien avant, avec un autre candidat de la commune pour rendre notre candidature de Yewwi Askan Wi impossible.

Avec les valeurs qu’incarnent le Pastef et son Président, Ousmane SONKO, il était impensable pour nous, que le refus du partage de « gâteaux » postes par d’autres partis, soit un obstacle pour le coordinateur de Pastef Netteboulou.

Décidemment, il arrive que le slogan de Pastef soit détourné, à Nettéboulou Pastef c’est le « le don de soi pour soi ».

Mais, gloire à Dieu et que vive la Coalition Yewwi Askan Wi. Que Vive la Commune de Nettéboulou, Vive la démocratie.

En bas « le don de soi pour soi »

Mr Mamadou Camara, président Commission Communication Coalition Yewwi Askan Wi Commune de Netteboulou

Partager



One thought on “Nettéboulou/Probléme dans la Coalition YAW : Les précisions du président de la commission de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.