PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Le MAER recrute

Titre du Poste: RECRUTEMENT D’UN (01) COORDONNATEUR(TRICE)

La République du Sénégal a obtenu
de la Banque Islamique de Développement (BID), le financement du Programme Régional de Développement de la Chaine de Valeur Riz-Sénégal). Ce projet est placé sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural (MAER).

L’objectif général du Programme de chaîne de valeur du riz régional est de contribuer aux ambitions des pays respectifs de devenir autosuffisants en riz étant donné que la plu­part importent actuellement des quantités importantes de riz à un coût élevé.

De façon spécifique, il veillera à : (a) soutenir les efforts du Gouvernement pour aug­menter de manière substantielle la production et la productivité du riz en utilisant l’ap­proche basée sur la chaine de valeur ;(b) augmenter les revenus des petits exploitants et réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire, et améliorer ainsi les moyens de subsistance de la population rurale ; (c) créer des opportunités commerciales pour les producteurs de riz ciblés dans le but de faciliter l’accès au marché ; et (d) renforcer la capacité de

Fourniture institutionnelle, notamment par un engagement effectif du secteur privé.

Les activités du projet se réaliseront autour des quatre composantes suivantes : (I) appui à la production et productivité du riz ; (2) appui à l’organisation de la chaine de va­leur ; (3) accès à la finance pour la chaine de valeur et (4) appui à la coordination et à la mise en œuvre.

Le projet, dont la Coordination nationale sera basée à Dakar, disposera de trois an­tennes comme suit : au Centre (Thiès, Fatick, Kaolack) ; au Sud (Ziguinchor, Sédhiou, Kolda) et au Nord (Régions de la Vallée du Fleuve Sénégal). Le projet sera exécuté sur une période de 5 ans.

Coordonnateur (trice)

PRINCIPALES TÂCHES ET RESPONSABILITES

Sous l’autorité du Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, le/la titulaire du poste coordonnera les activités du projet en collaboration avec les partenaires du projet et sera responsable de: (i) la gestion quotidienne du projet, y compris les procédures de passation de marchés, la gestion financière et le suivi-évaluation; (ii) la coordination avec tous les partenaires responsables de la mise en œuvre des sous-composantes spécifiques; et iii) la coordination avec les autres bailleurs et les autres programmes/projets. Il entre prendra les activités suivantes :

Superviser et coordonner l’ensemble des activités de l’Unité de Gestion du Projet(UGP) ;

Fournir un soutien technique à l’équipe du projet et aux parties prenantes des ministères impliqués, ainsi qu’au secteur privé, sur divers aspects du projet, en tenant compte de leurs responsabilités individuelles et collectives pour accélérer la réalisation des objectifs du projet ;

Gérer les ressources humaines du projet et fournir des orientations dans la mise en œuvre du projet ;

Jouer un rôle clé dans la garantie de la qualité de la mise en œuvre du projet et de l’at­teinte des résultats en mettant en place les outils de suivi-évaluation

Coordonner la préparation du plan de travail et des budgets annuels (PTBA) en rapport avec les chefs d’antenne et les partenaires concernés et le faire valider par le comité de pilotage du projet (PSC), le ministère avant de le soumettre à l’avis de la BID ;

Coordonner la gestion administrative et financière du projet en étroite collaboration avec le Responsable Administratif et Financier (RAF), les Chefs d’Antenne et les respon­sables des différents volets dans le respect de l’Accord de financement et en conformité avec les règles et procédures de la Banque Islamique de Développement ;

Elaborer et exécuter, avec les Chefs d’Antenne et les responsables des différents volets et les partenaires impliqués, le calendrier de mise en œuvre des différentes activités du projet, en s’inscrivant dans la démarche participative retenue ;

Faciliter et organiser les réunions des parties prenantes (y compris le secteur privé) pour discuter et échanger des idées sur les questions relatives au projet et sa mise en œuvre ;

Développer et renforcer les relations avec les partenaires et jouer un rôle de plaidoyer dans la diffusion d’informations sur le projet ;

Assurer la gestion efficace des ressources du projet de manière transparente ; -Assurer l’établissement des conventions de partenariat avec les différents services tech­niques concernés, les programmes et projets en cours d’une manière compatible avec les politiques et procédures d’acquisitions des biens et services du gouvernement et de la BID ;

Coordonner et suivre les processus d’acquisition des biens et services du projet sur la base du plan de passation des marchés approuvé ;

Assurer la réparation des demandes de décaissement du projet, et s’assurer du suivi des procédures de la BID ;

Produire dans les délais les rapports périodiques d’exécution trimestriels et annuels du projet tout en mettant l’accent sur les résultats, impacts et leçons apprises ainsi que ceux des audits annuels ;

Mettre en œuvre une gestion du projet axée sur l’atteinte des résultats ;

Evaluer les performances du personnel placé sous son autorité en fonction du système d’évaluation en vigueur ;

Évaluer les qualifications et pré-qualifications des partenaires de mise en œuvre, des consultants et des contractants pouvant être sélectionnés pour la mise en œuvre du pro­gramme conformément aux politiques et procédures en vigueur du ministère et de la BID;

Évaluer et s’assurer de la performance et la qualité des travaux effectués par les parte­naires d’exécution, les consultants ;

Assurer le suivi des tâches confiées aux consultants pour s’assurer que les délais des li­vrables sont respectés et prendre les mesures qui s’imposent, notamment en attirant l’attention du ministère et de la BID sur l’appui requis, le cas échéant ;

Organiser les réunions du comité de pilotage et en assurer le secrétariat ;

S’assurer du suivi des recommandations du comité de pilotage ;

Diligenter toutes les demandes de payement en rapport avec la DCFE.

QUALIFICATIONS. EXPERIENCE PROFESSIONNELLE FT APTITUDES

Etre de nationalité sénégalaise et titulaire d’un Diplôme d’ingénieur, master ou équivalent (BAC +5 ans) dans les domaines suivants : Agronomie, agro-économie, gestion de projets ou développement rural ou équivalent

Justifier d’au moins 10 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des projets et programmes de développement rural, sécurité alimentaire, chaine de valeur et résilience financés par l’Etat et les bailleurs de fonds ;

Expérience avérée (au moins 07 ans) en matière de gestion des projets/programmes si­milaires ;

Expérience avérée (au moins 03 ans) en matière de conduite et de gestion de projets et programmes sous régionaux de développement ;

Bonne connaissance du secteur agricole du Sénégal et particulièrement la chaine de va­leur rizicole ;

Aptitudes à instaurer des synergies et partenariats avec des programmes/projets ;

Grandes capacités d’écoute et de compréhension du milieu rural ;

Prouver sa capacité à diriger un groupe d’experts pluridisciplinaires ;Avoir de solides connaissances en gestion de programme / projets et des compétences avérées pour gérer et motiver une équipe placée sous son autorité pour atteindre les objectifs escomptés dans le cadre de la gestion axée sur les résultats ;

Avoir de solide expérience dans la création et le maintien de liens stratégiques avec un large éventail de parties prenantes, y compris les ministères et/ou départements, et les partenaires nationaux et régionaux ;

Bonne connaissance de l’outil informatique (notamment les logiciels Word, Excel, etc.), de bonnes compétences en communication orale et écrite sont également essentielles

Excellentes aptitudes en leadership, en relations interpersonnelles et en négociation, ainsi que la capacité de travailler efficacement en équipes

Bonnes compétences en planification et en gestion du temps sont requises

Aptitudes à effectuer de fréquents déplacements sur le terrain.

Maitriser la langue anglaise est un atout important

Ne pas atteindre l’âge officiel de la retraite durant les 5 années d’exécution du projet Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Responsable Administratif et Financier (RAF)

PRINCIPALES TÂCHES ET RESPONSABILITES

Sous l’autorité du Coordonnateur National, le Responsable Administratif et Financier du projet sera responsable de la gestion administrative et financière du projet et entreprendra les acti­vités suivantes :

Coordonner les travaux administratifs, financiers et comptables ;

Superviser le travail des Comptables ;

Signer avec le Coordonnateur National du Projet tous les engagements financiers ;

Définir et mettre en place les principes et méthodes comptables (comptabilité générale et analytique selon le SYSCOA), ainsi que l’application des procédures administratives et fiscales en vigueur ;

Mettre en place les procédures de classement et d’archivage des pièces comptables et veiller à leur application ;

Veiller au respect des procédures, de la bonne marche des systèmes d’information et s’assurer de leur mise en place et de leur fonctionnement ;

S’assurer du respect des procédures administratives du bailleur ;

Elaborer et suivre le budget en liaison avec l’équipe d’encadrement et les antennes ;

Veiller au respect des procédures du bailleur pour toutes les transactions du Projet ;

Mettre en place et gérer le fichier des fournisseurs et le fichier de suivi des stocks ;

Etablir les demandes de décaissement auprès du bailleur et suivre les paiements ;

Assurer le suivi du taux d’exécution des décaissements ;

Assurer le suivi des dépenses éligibles et vérifier les relevés bancaires ;

Préparer les rapports trimestriels et annuels d’exécution financière et être garant de leur qualité.

publié dans Le Soleil




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *