full screen background image

Kahene/Locales 2022: le candidat-maire Mamady Thiam fait une démonstration de force.

Mamady Thiam, le candidat de la coalition BBY pour la mairie de kahéne a officiellement lancé sa campagne électorale ce dimanche 9 janvier 2022 . Pour l’événement, le maire sortant n’a pas lésiné sur les moyens pour lancer un signal fort à ses concurrents, avec une mobilisation monstre qui a impressionné plus d’un.

Les militants venus des quatre (4) coins de la commune ont constitué une foule des grands jours. Tous, ont voulu réitérer leur ancrage dans le Benno et leur détermination sans faille à ré-élire leur candidat à la tête du conseil municipal au soir du 23 janvier.

 Occasion pour  Mamady Thiam de revenir  sur son bilan et  de remercier les hommes et femmes de la commune. « Je suis née ici, j’y ai fait mes humanités. J’ai également servi ici en tant qu’enseignant. C’est pourquoi je dois beaucoup à cette commune. Donc ma seule satisfaction est de voir l’émergence et le développement de ce lieu. » confesse-t-il.

Usant de son leadership, il a fait bénéficier aux populations de Kahéne de plusieurs programmes et projets. Pour rappel, c’est grâce à sa démarche que Kahéne, ravagé par des pluies diluviennes, a été complètement reconstruite par l’Etat.


Le maire sortant, dans le domaine de l’éducation a nettement amélioré la dotation annuelle en fournitures scolaires en début de chaque année scolaire. Pur produit de l’école Kahénoise, il n’a pas hésité à construire des classes, clôturer des murs d’écoles, en un mot amélioré la qualité de l’enseignement-apprentissage. Pour les étudiants ressortissants de Kahéne, chaque année ils sont subventionnés à hauteur de 500.000 f cfa, sans oublié les nombreuses interventions de la mairie pour améliorer leur condition.

Pour la santé, la mairie a accompagné les trois (3) postes de santé en recrutant des gardiens. Elle a aussi grâce au Puma, doté la commune d’une ambulance moderne de dernières générations. Sous le magistère de Mamady Thiam, la mairie a relevé la dotation en produits pharmaceutiques aux différentes structures sanitaires. Ce qui a contribué à soulager les populations.

Concernant la jeunesse, la mairie accompagne les activités sportives et culturelles. Concernant l’emploi et la formation, plusieurs emplois ont été créés et des jeunes sont formés dans différentes spécialités pour leur autonomisation.

S’agissant de l’Etat civil d’importants progrès ont été notés. Selon le maire sortant, en une année la commune ne dépassait pas 200 pièces d’état civil mais aujourd’hui elle est à même de confectionner jusqu’à 4.000 pièces. Cette situation a contribué selon le candidat-maire à booster le nombre de votants dans la localité qui est passé de 2.000 à 4.487 électeurs.

Malgré ces nombreuses réalisations, monsieur Thiam se dit conscient des chantiers auxquelles il doit s’attaquer une fois réélu. Pour l’emploi, il est prévu dans le budget de l’année 2022, le recrutement de 5 jeunes pour améliorer les services d’état civil, de la santé etc. Il compte aussi électrifier tous les villages de la commune. Le candidat-maire prévoit également d’améliorer la qualité des services de soins.La construction de la case de santé de Médina Kanéne Malick et la réhabilitation de celle Médina Thiékéne sont prévues dans la planification. Et dans le cadre du plan d’investissement annuel, il est aussi engagé la construction du poste de santé de Kanta. Toujours en ce qui concerne le volet sanitaire, Monsieur Thiam a annoncé l’érection d’un poste de santé à Kanouma, entièrement équipé et doté d’une ambulance par le PUMA.

Pour la jeunesse, la construction du foyer des jeunes et celle du stade municipal sont en ligne de mire pour le prochain mandat. Concernant les femmes, il veut les soulager en les dotant d’unités d’allégements de travaux. Il compte également les financer afin de les rendre autonomes.

Le maire a par ailleurs demandé à l’Etat d’accompagner la mairie afin qu’elle soit munie de pistes et des routes pour améliorer la mobilité des populations. Le candidat-maire n’a pas terminé sans lancer un appel pour une campagne et une élection locale sans violence. C’est dans cette optique qu’il invite ses adversaires à un débat d’idées et de programmes pour éviter toute incitation à la violence et aller vers des élections apaisées. Requinqué par la forte mobilisation, le maire sortant Mamady Thiam promet à ses militants  une victoire éclatante et sans bavure, le soir de l’élection.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.