PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Inondations/Site de recasement de Keur Massar: L’UE et la croix rouge au chevet des sinistrés

Une délégation de l’Union Européenne dirigée par Mme Irène Mingasson, a visité le centre d’hébergement des sinistrés de la Commune de Keur Massar. Sous la supervision de la Croix Rouge, ce centre accueille plus de 135 familles issues de cette localité. Une occasion pour la présidente de la Croix Rouge Sénégal de revenir sur les efforts qui ont été mobilisés pour les soutenir. Selon Bafoue Ba , « nous sommes dans 45 départements du Sénégal. Les volontaires sont à pied d’œuvre pour aider les populations à sortir de l’eau. Présentement, nous sommes à Dakar, mais prochainement nous serons à Fatick, Thiès, car il y’a une équipe qui est actuellement à Thiès et dans les autres zones inondées. La Croix Rouge est un auxiliaire du pouvoir public, nous sommes auprès de l’État et ensemble nous pourrons aider les communautés. » Quelques difficultés, liées au confort des lieux ont été notées sur place. La Diarrhée et les maladies de la peau sont de plus en plus nombreuses, surtout chez les enfants. « On admet qu’il reste des choses à faire. Il n’y a pas de drap sur les matelas. Mais nos volontaires sont dans les mêmes conditions. J’ai saisi les autorités pour régler cette situation. Mais on est dans une situation d’urgence…. » Une situation d’urgence qui a privé des centaines de familles de maisons malgré les efforts de l’État consentis dans l’assainissement. Selon Mme Irène Mingasson,  l’ambassadrice de l’UE au Sénégal, « au moment où la crise frappe il faut pouvoir agir très vite. On a vu que les inondations du 5 septembre ont été dévastatrices mais les gens ont pu être assistés et hébergés très vite. Le message de l’État qui a été rapide et efficace se combine plus efficacement avec les acteurs de terrain comme la Croix Rouge et ceux des partenaires qui les accompagnent. Mais l’action en tant de crise doit être accompagnée par une action, une vision de long terme. Il faut faire de l’Eau et de l’Assainissement des priorités de partenariat, notamment entre l’UE et le Sénégal. Nous sommes là pour ça », dira-t-elle lors de cette visite qui a eu lieu ce 2 octobre 2020 à Keur Massar…                




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *