Exploitation miniere : Les recommandations d’Innocence Ntap Ndiaye aux bijoutiers sénégalais

La question sur l’inaccessibilité de l’or extrait du sous-sol sénégalais aux bijoutiers locaux s’est invitée à la présentation officielle de rapport de Sabadola Gold Operations (Sgo), filiale de Endeavouh Mining. Innocence Ntap Ndiaye qui avait pris part à cette rencontre initiée par ladite entreprise minière a appelé les bijoutiers à la formalisation pour pouvoir bénéficier de l’assistance de l’Etat dans la quête de ce métal précieux.

‘’Les bijoutiers qui ont manifesté, le désir d’être pris en compte par les entreprises qui exploitent l’or au Sénégal oriental, je pense que cela rentre dans le cadre d’une politique de formalisation, de façon générale, des artisans de notre pays. Parce qu’ils sont classés comme artisans et récemment le ministre Amadou Ndiaye (en charge de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel) a tenu des Assises pour aller vers une organisation, justement du secteur informel pour une formalisation de tous ces artisans’’, a dit la présidente du Haut conseil du Dialogue social.

Celle-ci dit penser ‘’qu’avec la nouvelle législation, puis qu’on va y aller, ils pourront plus bénéficier, en tout cas, de l’or qui est extrait au niveau de ces zones aurifères’’. Elle en a profité pour dit-elle, lancer ‘’un appel aux artisans. L’Etat ne peut pas soutenir que des entités qui sont formalisées. Les artisans doivent se formaliser, se doter des documents nécessaires pour pouvoir espérer le soutien du gouvernement. Je leur recommande alors de s’organiser davantage, pour pouvoir bénéficier du soutien de l’Etat et de la collaboration des entreprises. Cette situation ne pourra pas connaître de changement, malgré la mise en place d’un Comptoir d’achat d’or au niveau de Soumbédioune, si l’on ne sait pas comment ils se sont organisés, entre eux’’, a précisé la président du Haut conseil du Dialogue social.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.