PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Diamniadio/Litige Foncier : « Nous n’accepterons pas d’être les agneaux du sacrifice. Nous comptons sur la sagesse du Chef de l’État Macky Sall, pour la restitution de nos terrains. » (Ibrahima Niabaly, porte-parole Extension A)

En 2009, suite à un accord entre les ayants droit représentés par un cabinet privé et la commune de Diamniadio, un lotissement a été initié à Diamniadio Extension A. « Selon les termes de l’article 2 du protocole, la commune s’était engagée à procéder à un lotissement administratif en respectant toutes les procédures nécessaires à la régularisation des parcelles. C’est la commune qui nous a octroyé les 28% des parcelles qui lui revenaient de droit », déclare Ibrahima Niabaly le porte-parole du collectif des attributaires des parcelles. Document à l’appui, le porte-parole du jour explique, « C’est vers la fin de l’année 2013 et au début de l’année 2014, que la DESCOS de Rufisque, suite à des interpellations verbales et téléphoniques, nous a informé de l’arrêt de nos travaux pour motif que les terrains sont en litige. Un certain Ibrahima Diagne serait aussi attributaire de ce site, selon nos informations, avec un droit réel sur une grande partie de nos terrains. Nous n’accepterons pas d’être les agneaux du sacrifice », se désole-t-il. Depuis lors, des plaintes ont été déposées auprès de dame justice après la démolition de plusieurs maisons en construction par des hommes envoyés par le sieur Ibrahima Diagne, selon le porte-parole du collectif qui faisait face à la presse ce 1er décembre après une assemblée générale. Face à cette situation, ils interpellent « le chef de l’Etat Macky Sall et les organes de contrôle de l’Etat pour que cette histoire aux relents de deal soit auditée et une plainte contre le maire de Diamniadio est aussi en cours », ajoute Ibrahima Niabaly …




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *