Slide background

Coalition de l’opposition : voici Les termes du contrat qui régissent «Yeewi Askan Wii» .

C’est Moussa Tine qui a lu la charte de la résolution qui constitue le fondement de la coalition de l’opposition qu’incarnent les responsables.

Revenant sur les péripéties de la mise en place de cette coalition, il révèle que « neuf mois de discussions, de négociations à l’initiative de Khalifa Ababacar Sall. À partir d’aujourd’hui, mais un bloc pour l’intérêt du Sénégal. Le Sénégal d’aujourd’hui vaut tous les sacrifices. Nous ne sommes pas dans des calculs politiciens. Ousmane Sonko a pris le relais pendant l’absence de Khalifa Sall pour la mise en place de cette coalition. Ils ont fait le travail ensemble et ont rencontré tous les leaders. Les quatre partis avaient cinq représentants dans les négociations. Nous avons conscience des défis à venir. Et nous avons discuté sur ces bases. Faire un bloc unique et faire face à Macky Sall. Il est allé voir tous les leaders. Cette démarche a été faite dans la plus grande discrétion. C’est pour des commodités de négociations que nous avons choisi quatre partis pour les négociations, mais la coalition est ouverte à tout le monde », fera-t-il savoir.

« Si nous allons à l’assemblée avec notre coalition, il y aura une autre façon de gouverner. Toutes les revendications portées depuis les indépendances seront remises sur la table », promet Mr Tine.

Le contenu de la charte a été lu par Ngoné Saliou Diop. Dans le texte, la dame de dire : « nous avions lutté pour avoir un pays prospère, où la gestion sobre et vertueuse sera imposée, nous de l’opposition avons constaté la déception de la population à cause de l’échec de la gouvernance de Macky Sall qui a trahi la population; que le régime de Macky Sall a remis en cause tous les acquis démocratiques; que l’économie mise à genoux » « Sachant qu’il est urgent de faire revenir les vertus, la bonne gestion du pays, faire revenir la justice et la sécurité des citoyens, nous avons pris notre courage à deux mains pour redorer le blason du Sénégal prospère, changer le mode de gestion du pays différent de celui adopté par Macky Sall. Toutefois, nous nous sommes évertués à soutenir le candidat arrivé en premier pour les échéances à venir. Il est formellement interdit de s’allier avec Macky Sall ou de critiquer cette coalition », informera encore Ngoné Saliou Diop.

La coalition de l’opposition a donc été lancée ce jeudi 02 septembre 2022. Les leaders présents lors de la cérémonie ont matérialisé leur engagement en signant une charte. Ont signé tour à tour la charte de la coalition : Aïda Mbodj, Aminata Lô Dieng, Cheikh Tidiane Dièye, Cheikh Bamba Dièye, Dr Babacar Diop (qui était représenté), Bougane Guèye Dany , Malick Gackou, Ahmeth Aïdara, Seydou Bocoum (Mrds), Ousmane Sonko, Habib Sy, Boubacar Camara, le Pur de Serigne Moustapha Sy (représenté par Cheikh Youm), Moustapha Guirassy, Khalifa Ababacar Sall, Abdou Karim Fall du Parti africain pour la renaissance et Déthié Fall.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *