CA 2020:« Cette campagne agricole a connu quelques difficultés liées aux fortes pluies » (Aboubacry Sow Dir. SAED)

Selon le Directeur général de la Société  nationale d’aménagement et d’exploitation des terres de la vallée du fleuve Sénégal et de la  Falémé, les fortes pluies notées récemment sur  l’étendue du territoire national n’ont pas épargné les cultures rizicoles de la Vallée. « Cette campagne agricole a connu quelques difficultés avec ces fortes pluies qui n’ont pas épargné les cultures de la vallée du Fleuve Sénégal », a déclaré Aboubacry Sow au terme d’une visite de terrain.

Le Directeur général de la SAED a également exprimé des craintes avec la montée des eaux du Fleuve Sénégal. Selon lui, Bakel a enregistré 9 mètres de hauteur mais n’a pas encore atteint la cote d’alerte qui est de 10 mètres. « Ce matin, on a noté une montée du fleuve à 9 centimètres, tandis qu’à Matam, on est presque à la cote d’alerte et cela s’explique par les bassins versants avec un niveau élevé des eaux dû aux fortes pluies et la montée du fleuve », tente toujours d’expliquer le directeur Aboubacry Sow, qui indique également que « Podor est à 4 mètres alors que sa cote  d’alerte est de 5 mètres. Saint-Louis n’est pas encore en alerte, mais à Diama, M Sow a signalé que le niveau d’eau est à 1,98 mètre, en deçà de la cote d’alerte qui est de 2 mètres ».

Le Directeur général de la SAED alerte aussi sur les conséquences que pourraient engendrer les fortes pluies pour les périmètres déjà emblavées…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.