PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Bambilor/Litige foncier : Les populations de Mbèye, Wayembam, Nguendouf, Déni Birame Ndaw, Déni Guédj, exigent l’arbitrage du Chef de l’État sur l’affaire « Bertin TF1975R »

D’une superficie de 2514 hectares, le TF 1975 R, empiète sur les sept villages que sont Mbèye, Wayembam, Nguendouf, Déni Birame Ndaw, Déni Guédj. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette affaire hante le sommeil des populations de ces villages. Selon, Talla Diop, membre And Sam Sama Gokh, « C’est la volonté du chef de l’Etat Macky Sall de bâtir le pôle urbain du Lac Rose qui est la cause de la situation intenable que vivent les populations. Ce grand projet de l’État a créé un grand rush des promoteurs véreux vers cette zone. Les entreprises spolient la terre des villageois. Nos cimetières et même des habitations sont menacés par l’ambition démesurée de ces entrepreneurs qui y implantent des usines. »

Une réunion organisée par l’équipe municipale avec certains chefs de village de ladite commune a en quelque sorte réveillé, « l’inquiétude des populations qui soupçonnent des manœuvres de spoliation après l’annonce d’une mesure unilatérale des autorités. » Le décret 103- 2O06 est ainsi brandi par les populations. « Ce décret présidentiel garantit le maintien et l’extension des villages. On se demande pourquoi des titres fonciers et des baux sont attribués à des particuliers sur cette zone », a –t-il ajouté. Selon Assane Bèye, membre dudit collectif, « cela fait plus de trois siècles que ces villages existent. On a introduit auprès des services compétents des demandes de régulation par voie de bail. Mais à chaque fois, ces demandes ont été rejetées. Nous ne comprenons pas. On a l’impression qu’il y a le Sénégal des pauvres et celui des riches car pendant ce temps, il y a des gens qui détiennent des titres fictifs et des baux qui accaparent nos terres déjà habitées, nos cimentières. Mais cette forfaiture ne passera pas. Il faut que le chef de l’État intervienne dans cette nébuleuse », a-t-il affirmé lors d’une manifestation de protestation organisée par les populations des villages concernés…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *