Slide background

Tambacounda : « Le spectre des chantiers…

Tambacounda : « Le spectre des chantiers inachevés doit disparaître » BOUNAMA KANTE Adjoint au maire de TAMBA

« Félicitations pour avoir posé une pierre supplémentaire à Tambacounda et cette fois c’est le secteur stratégique de la pêche et du poisson qui en est bénéficiaire. Passes les moments d’expressions de joie, place maintenant aux choses sérieuses pour que dans un délai correct et concevable se réalisé la mise a service du marché aux poissons. En postant cet article nous avons à cœur de rappeler que le spectre des chantiers inachevés doit disparaître. Rappelons les chantiers du LYCEE TECHNIQUE dont les travaux sont l’arrêt depuis 2010,L’E.N.O(Espace Numérique Ouvert) dont les travaux sont a l’arrêt, La route des Abattoirs et les ouvrages connexes(éclairage public, Pont de Kothiariding,…) qui peine a démarrer, Également le Palais de Justice, La maison de Justice, Last but not least Le chantier du Marche sous régional dont le rythme de travail est inquiétant. A cela s’ajoute le retard du démarrage des travaux de PROMOVILLES qui consacreront le bitumage de 8 Km de route, La construction du mur de clôture du Lycée Mame CHEIKH MBAYE, la case foyer des femmes la Place Publique Léopold Sedar Senghor, L’éclairage public sur la Nationale 1 sur 7 km. Dès lors la vraie mobilisation qui vaille de la part de nous tous c’est d’exiger la réalisation et la finition des chantiers. A la tête de cette mobilisation sont attendus tous ceux qui sont investis de Pouvoir local (Maire, Président conseil Départemental,…) et de Pouvoir Étatique (M. Le Ministre).Ce serait un crime de lest majesté que d’oublier L’UNIVERSITE DU SENEGAL ORIENTAL et les nombreuses classes dont les chantiers sont à l’arrêt. »

BOUNAMA KANTE Adjoint au maire de TAMBA

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *