PUBLICITE

Formation Métiers du bâtiment

Ouverture : 4 décembre 2017

Inscription à partir du 1 octobre 2017

Contact : Paris 0033145654301

Contact : Sénégal 00221 33 852 33 63 / 77 558 00 36

DU NOUVEAU

16 vues

Travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable dans … : Le DG de la SONES constate son avancement

Travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable dans le Gandiolais, Toubé et envions : Le DG de la SONES constate son avancement

La rareté de l’eau potable dans le gandiolais, les communes de Fass, Gandon et autres villages du Toubé sera bientôt un vieux souvenir. La SONES ayant entrepris de grands travaux de renforcement d’alimentation en eau potable pour ces zones.

En effet, deux mois après avoir présenté le projet aux populations du gandiolais, le Dg de la SONES, Charles Fall est venu constater l’état d’avancement des travaux qui vont durer 5 mois pour un montant de 2,5 milliards de nos francs sur financement de la Banque mondiale. Ainsi, le Gandiole sera raccordé au château d’eau de Leybar. Un château d’eau construit à Ndiock Sall avec une densification du réseau et une adduction sur un grand diamètre. Déjà, selon le Dg de la SONES, les tuyaux sont en train d’être posés. « Le projet va permettre de couvrir la commune de Mpal et il accompagnera le programme de modernisation des cités religieuses très cher au chef de l’Etat Macky Sall », a soutenu Charles Fall.

Au terme des travaux, 50 villages bénéficieront d’un meilleur accès à l’eau potable. Les populations bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction au Dg avant de formuler des remerciements au ministre Mansour Faye et des prières au chef de l’Etat Macky Sall.

Pour la commune de Saint-Louis, le DG de la SONES a rappelé que la somme de 5 milliards a été injectée dans cette ville pour améliorer l’accès à l’eau potable avec la réhabilitation de l’usine de Khor, la pose de près de 80 kms de réseau, la construction d’un château d’eau pour alimenter Pikine et Diaminar.
Et selon M. Fall, Saint- Louis est en sur capacité de production. « C’est pourquoi Saint-Louis alimente Gandiole » a-t-il précisé. Toutefois, il a tenu à souligner que comme la ville s’agrandit vers Boudiouck et Sanar et que la population évolue,  il est prévu de construire un nouveau château d’eau pour sécuriser l’alimentation au-delà de 2050.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *