Slide background

PODOR: AMADOU NIANG CANDIDAT A LA MAIRIE DE DODEL.

C’est sous une forte pluie que l’enfant prodige, Amadou NIANG , a fait son retour sur zone. Candidat déclaré à la candidature pour la mairie de Dodel, il a, en effet, foulé le sol de sa commune natale sous des torrents d’eau. Un signe du destin, pour ceux qui savent lire les secrets. Amadou NIANG devait y présider une finale navette qui, finalement a pu se tenir difficilement, à cause –ou grâce- à cette forte précipitation et mobilisation des populations. Au grand bonheur de ses admirateurs qui étaient venus de toutes les contrées, voisines et lointaines, en voitures, sur des charrettes, à dos de cheval ou d’âne pour communier avec lui.
Amadou NIANG, pour ceux qui ne le connaissent pas, est un natif de Dara Alaybé, une localité située en plein cœur de l’île à morphil .L’homme très effacé, courtois et modeste, n’a pas attendu lesélections locales pour manifester sa proximité avec son terroir d’origine. Dans cette partie de l’île à morphil, Ce sont plusieurs centaines d’hectares,d’exploitation agricole qu’il a mis à la disposition de ses concitoyens de la zone. Outre le fait que cette générosité promeut le développement du terroir, elleest parvenue à fixer les jeunes sur place qui ont renoncé à l’émigration clandestine parce que trouvant chez eux , ce qu’ils étaient censés chercher dans un eldorado incertain. S’y ajoute un important appui à la politique d’autosuffisance alimentaire voulue par Son Excellence, le Président de la République, Macky Sall.
Pendant la Covid et les périodes de difficultés, Amadou Niang s’est toujours voulu proche des populations. Lesquelles le lui rendent bien en réclamant, à cor et à cri, son investiture par les autorités supérieures de Benno Bokk Yakaar.
En attendant, le natif de Dara Alaybé, sans perdre de temps, s’investit dans ce qu’il sait faire : être utile aux populations de sa localité. Ce, en ne ménageant ni son temps ni ses moyens ni son carnet d’adresses, encore moins sa bourse.

Abou KANE

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *