full screen background image

Éliminatoires Mondial 2022 / Sénégal vs Congo : Les Lions terminent sur une bonne note.

Le Sénégal termine le second tour des éliminatoires sur une bonne note. Après avoir frôlé la défaite sur la pelouse du stade Kégué de Lomé, les Lions ont sorti les crocs face aux Diables rouges battus sous la marque de 2-0. Avec ce succès réconfortant, le Sénégal qui a survolé le groupe H, se dirige vers les barrages avec le plein de confiance.Une belle victoire qui porte entre autre la signature de l’attaquant de Watford, Ismaëla Sarr qui s’est offert un doublé (1-0, 13e et 2-0, 23e.) Très remuant sur la belle pelouse du stade Lat Dior de Thiès, Iso a mis tout le monde d’accord en ouvrant le score sur une frappe foudroyante décrochée en dehors de la surface Congolaise, qui est allée se loger sous la barre de Mafoumbi. Dix minutes plus tard le Saint-Louisien s’illustrait à nouveau en inscrivant le but du break sur un centre de Saliou Ciss. Pour cette 6eme et dernière journée du second tour des éliminatoires du mondial 2022, Aliou Cissé s’est offert le luxe de faire tourner son effectif. En effet, dans la cage, le portier Rennais, Alfred Gomis a remplacé l’habituel titulaire au poste, Édouard Mendy. Alors qu’en défense centrale, la reconduction de Pape Abou Cissé à côté de Kalidou Koulibaly a été l’une des petites surprises dévoilées par l’entraîneur sénégalais. Le défenseur de l’Olympiakos s’est d’ailleurs bien repris avec un match assez sérieux qui a failli se ponctuer par un but de la tête. En 4-4-2 à plat, la paire de milieux récupérateurs – relayeurs a été composée par pensionnaire du PSG, Idrissa Gana Gueye associé à Nampalys Mendy au cœur du jeu sénégalais. Dans le rôle d’attaquants pistons, Ismaëla Sarr s’est retrouvé à gauche alors que le monégasque, Krepin Diatta a progressé d’un cran pour se retrouver à droite. Le front de l’attaque étant occupé par le duo inédit Boulaye Dia – Habib Diallo. Une composition qui a eu pour mérite de booster le jeu sénégalais qui a gagné en fluidité et en rapidité dans les transitions offensives. Largement devant les congolais, les Sénégalais ont touché à deux reprises la barre transversale et raté plusieurs occasions franches qui auraient permis de plier la rencontre. Un manque de lucidité et de justesse dans le dernier geste qui a été l’un des points noirs de la soirée presque parfaite des Lions. À noter que le Marseillais, Pape Gueye a fait son entrée à la 58e minutes, faisant ainsi ses grands débuts avec la sélection nationale, le numéro « 7 » sur le dos. Sur les six rencontres jouées, les Lions ont remporté 05 matchs, concédés un nul et pris 16 points. Toujours sur le plan comptable, 15 buts ont été marqués et 04 concédés par les Sénégalais

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *