Éliminatoires CAN 2023: le Sénégal bat in-extremis le Rawanda. (0-1)

Le Sénégal a failli être tenu en échec par la modeste sélection Rwandaise, ce mardi, en fin d’après-midi, sur la pelouse du stade Abdoulaye Wade de Diamniadio. Il aura fallu attendre la 95eme minutes de la rencontre pour voir Sadio Mané offrir une victoire inespérée au Sénégal (1-0.)
Les Lions de la Teranga valident ainsi une belle occasion en enchaînant un second succès de rang après avoir disputé les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2023.
Une victoire qui conforte le sélectionneur Aliou Cissé et son groupe non seulement dans leur statut de champions d’Afrique mais aussi dans leur place de premier du groupe L avec six unités.
Optant cette fois-ci, une préférence pour un système de jeu construit autour d’un 4-3-3, le coach Cissé a procédé à quelques changements dans son onze de départ, confiant les clés du milieu de terrain au jeune Pape Matar Sarr.
Pour sa seconde titularisation consécutive, le milieu offensif du FC Metz (prêté par Tottenham), très remuant, à eu la lourde charge de créer du liant entre ses coéquipiers qui ont multiplié les permutations (Ismaela Sarr – Sadio Mané – Habib Diallo.)
Pourtant la circulation de balle a été assez difficile sur la pelouse un peu éprouvée du flambant neuf du stade Abdoulaye. Mais surtout à cause du déchet technique noté du côté sénégalais avec énormément de passes ratées dans le premier quart d’heure.
À l’image de Fodé ballo-Touré préféré à Saliou Ciss et qui n’a pas forcément été performant et tranchant dans les phases offensives. Il faut dire que le milanais qui sort d’une saison compliquée en club, n’a pas véritablement marqué des points…
Face aux assauts répétés des Lions, ultra dominateurs, les Amavubi (les guêpes) ont tenu bon toute la première mi-temps (0-0) dans leur 3-5-2 assez hermétique. Inexistants dans ce duel qui n’a jamais penché en leur faveur, les Rwandais ont tout de même apporter une bonne réponse sur le plan athlétique et dans l’impact physique.

Un scénario classique, et un schéma tactique qui a été somme toute, rarement chamboulé mis à part sur quelques raids du feu follet, Sadio Mané. Voire sur des balles arrêtées assez mal négociées par les sénégalais.

Finalement, contre toute attente, le Rwanda a failli réussir la belle opération de la journée en tenant tête aux champions d’Afrique. Il n’en sera rien puisque l’éternel sauveur Sadio Mané inscrira l’unique but de la partie sur un miraculeux penalty.

Les Lions dominent le groupe L où le Sénégal compte 04 points devant le Rwanda provisoirement deuxième avec 02 points en attendant le résultat du match entre le Bénin et le Mozambique…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.