Slide background

1er édition de la coupe du maire de Kahene….

1er édition de la coupe du maire de Kahene : Le parrain dégaine plus de 2 000 000 F CFA

La première édition du tournoi doté de la coupe du Maire de Kahéne s’est jouée ce samedi 30 Décembre 2017, dans un terrain plein comme un œuf. Après quelques mois seulement passés à la tête de la mairie de cette partie du département de Koumpentoum, Mamady Thiam n’a pas du tout lésiné sur les moyens pour que cette fête de la jeunesse soit célébrée en communion avec un parterre d’invités de  La rencontre a opposé l’Asc Renaissance de Kahéne et l’Asc Déggo de Mbaro sur le score de 3 à 0. Pour une première, l’Asc Renaissance a empoché, en plus du trophée,  la bagatelle de 125.000f, des jeux de maillots complets. Au parvant les 12 ASC ont reçu une subvention de  1000000 F. L’organisation de ce tournoi bouclé par cette finale, qui coûté 400 000 F, a été fortement saluée par les responsables de la zone ainsi que le conseil communal de la jeunesse. Tous ont souhaité que ce geste soit perpétué afin que les jeunes puissent éclore les talents qui dorment en eux. En marge de la première édition de la  coupe du Maire de la commune de Kahéne, l’Edile a répondu favorablement à la  principale doléance des jeunes de cette contrée.  Il s’agit de la clôture du terrain. M. Mamady Thiam dira s’engagé avec son conseil municipal, à sécuriser ce terrain par une clôture avant l’organisation de la 2e édition en 2018. Le Maire Thiam en a profité pour appeler les populations à l’unité afin de réussir les grands défis de développent et de désenclavement de la commune de Kahéne. Selon lui, les nombreux programmes ou projet de l’Etat vont considérablement aider à développer sa commune frontalière à la Gambie. Il  dira qu’en soutenant le Président Macky Sall, Kahéne sortira de sa situation de commune enclavée et se placera sur les rampes de l’émergence. Par ailleurs deux jeunes de la commune sont en formation Tamba, à la charge du conseil et en partenariat avec l’ANPEJ.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *