PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

1er Mai 2019/Zoom sur la CNTS : Une confédération de travailleurs au service des travailleurs.

Créée en août 1969, la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) est l’héritière de toutes les traditions de lutte qui ont jalonné l’histoire du mouvement syndical sénégalais. Elle se définit comme une organisation démocratique, édifiée sur la base de la défense des intérêts et des aspirations convergents de tous les travailleurs, sans discrimination aucune. Ses objectifs majeurs se traduisent par les luttes qu’elle mène pour : garantir à tous, travailleuses et travailleurs, un niveau de vie normal compte tenu de leurs besoins; réduire les inégalités sociales; préserver et promouvoir l’emploi; assurer le progrès social pour vivre mieux; éliminer les injustices et les incohérences du système économique   national et international, ce qui suppose un nouveau type de développement fondé sur une conception du travail, mettant au premier plan la place, le rôle et les droits des travailleurs dans l’entreprise, dans la vie économique et dans la société. Ces grands principes trouvent leur traduction dans l’évolution de l’orientation, du cadre institutionnel et des structures de l’organisation. La CNTS est née dans un contexte de troubles socio-politiques consécutifs aux événements de mai 1968. La dissolution de la puissante organisation unitaire, l’Union Nationale des Travailleurs du Sénégal (UNTS), aura permis au gouvernement de l’époque de mettre sur pied, avec l’appui de ses alliés travailleurs, une centrale syndicale dont la doctrine est fondée sur la « participation responsable ». Tout au long de cette période expérimentale de la « Participation Responsable », personne ne pouvait déclencher un quelconque mouvement de protestation ou de grève, sans être traité d’anti-national. Les libertés syndicales au sein de la Centrale étaient confisquées, la démocratie étranglée, l’élection des responsables à tous les niveaux sévèrement contrôlée par le Bureau Confédéral, voire le Bureau Politique du Parti (UPS). La naissance du Renouveau Syndical, dont le premier Manifeste fut diffusé le 08 Février 1981, constitue le tournant historique qui mit un terme à cette politique et à cette orientation syndicale qui avait tourné le dos à la défense des revendications des travailleurs. En ce 1er Mai 2019, jour de la célébration de la fête du travail, Dakaractu fait un zoom sur cette confédération de travailleurs au service exclusif des travailleurs.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *