PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Vaccin contre la Covid : « Ce qu’il faut que les gens comprennent… » (Dr Mamadou Ndiaye, DP)

Partager

Le vaccin est-il la seule et unique alternative ? Voilà une question qui a valu au Dr Mamadou Ndiaye une longue réponse, ce dimanche 10 janvier 2021. Expert en vaccinologie pratique, spécialiste en santé publique, il a tenté de convaincre les populations de l’importance de ce vaccin qui, aujourd’hui, au Sénégal comme partout dans le monde cristallise les attentions et crée des divisions au sein des sociétés.

La question relative au vaccin contre la Covid-19 est aujourd’hui sujet à polémique. Partout dans le monde, il est relevé des populations qui, aujourd’hui encore, malgré les ravages causés par la pandémie, restent hésitantes et semblent ne pas être disposées à se faire vacciner. Dr Mamadou Ndiaye, Directeur de la Prévention du ministère de la Santé, a essayé de convaincre ses concitoyens sur les avantages de ce vaccin qui attend d’être introduit au Sénégal pour freiner la contamination. Il était l’invité de l’émission ‘’Objection’’ de la radio Sud Fm, hier dimanche. Émission au cours de laquelle, il a assuré que ces vaccins sont une piste prometteuse. 

‘’Je ne peux pas dire que c’est la seule et unique (alternative), mais je dis que c’est une piste extrêmement prometteuse par rapport à la lutte contre la Covid-19. Parce que pour la Covid-19, il y a l’aspect préventif, l’aspect prise en charge qui est là. Quel que soit ce qu’on puisse faire, il y aura toujours des malades. Il faut qu’on puisse les prendre en charge correctement. Mais dès qu’un vaccin est arrivé ou se profile à l’horizon nous disons qu’en tout cas l’espoir est toujours permis’’. 

Sur le vaccin, il est catégorique : ‘’Je l’ai dit tantôt : c’est un espoir. La maladie, c’est la prise en charge, c’est la prévention. Mais la prévention, c’est toutes ces mesures qu’on a préconisées. C’est la distanciation, le lavage des mains, le port de masque. Tout cela c’était pour éviter que le virus ne pénètre. (…). Aujourd’hui, par rapport à cette covid-19, je peux dire que l’espoir est permis. En moins d’un an ou un an, on a pu avoir, quand même, des candidats vaccins. Certains sont sortis du lot. D’autres sont dans le pipeline et vont bientôt sortir. Ils sont crédités d’une efficacité qui est égale ou plus efficace même que certains vaccins utilisés dans le monde depuis longtemps. Nous disons encore une fois que c’est une initiative à encourager et que les gens doivent être prêts à prendre un vaccin et y croire. Pour ne pas laisser la place par rapport à des rumeurs infondées’’.

Les effets secondaires du vaccin de la Covid-19 peuvent être …

À ceux-là qui ne sont pas convaincus, il a donné des recommandations et en a profité pour évoquer les potentiels effets indésirables pouvant découler de la prise d’un vaccin. ‘’Il faut toujours donner du crédit à une personne par rapport à tel ou tel chose. On n’a pas répertorié d’effet indésirable grave majeur qui nous a été notifié et qui a fait le tour du monde, depuis que cette vaccination a démarré. Mais encore, comme nous sommes toujours au stade des essais, je le répète, ces vaccins qui ont été produits jusqu’à présent ont été utilisés quand même à des échelles assez importantes. Mais ce qui peut manquer aujourd’hui, c’est le recul dans le temps par rapport à l’usage de ces vaccins. Mais par rapport aux populations exposées à ces vaccins, on a quand même brassé large pour avoir un certain nombre d’effets critiques. Mais jusqu’à présent on n’a pas répertorié d’effet majeur’’, rassure le vaccinologue. 

Expert en la matière, il a indiqué que tout produit provenant d’une officine est susceptible de provoquer des effets indésirables. ‘’Il faut que les gens comprennent que ce sont des effets normaux par rapport à un vaccin, un médicament ou à autre chose. Vous allez dans n’importe quelle officine du coin, vous achetez un médicament, vous sortez la notice, on va vous expliquer tout. Et on va y mettre parfois des effets indésirables. Cela veut dire qu’il y a un certain nombre d’effets attendus par rapport à chaque molécule ou produit, chaque médicament ou produit pharmaceutique, il y a un certain nombre d’effets attendus qui peuvent être mineurs ou même être graves qui peuvent être répertoriés. Encore une fois que les gens comprennent le principe d’un vaccin. C’est d’introduire dans l’organisme quelque chose  pour qu’il produise un effet. C’est normal que l’organisme réagisse un peu. La réaction peut être une allergie, une fièvre. Donc, ce vaccin, c’est pour reproduire, d’une certaine manière des effets qui vont stimuler l’immunité. Parce qu’il faut tromper l’organisme d’une certaine manière, lui faire croire qu’il y a quelque chose de nouveau qui est entré et qui doit produire des anticorps pour lutter contre une éventuelle maladie. Il faut que les gens comprennent cela comme ça’’, a insisté le directeur de la Prévention.

Le Dr Mamadou Ndiaye, au cours de l’émission a signalé que ‘’le vaccin sera gratuit au Sénégal, en nombre suffisant. Mais il a précisé que des vaccins suffisants ne pourront pas être obtenus dans le monde entier’’. 

Dakaractu




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *