PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Sédhiou : Le Gadef veut donner une nouvelle impulsion à la science et à la technologie

« Le plan Sénégal émergent (Pse) va s’appuyer inévitablement sur des ressources humaines de qualité. Or, le niveau de déperdition scolaire et de dégradation scientifique est inquiétant dans la région », a dit Mamadou Daffé. C’est fort de ce constat, que l’ancien proviseur du lycée Ibou Diallo, a créé en 2011 le groupe d’appui au développement à l’éducation et à la formation(Gadef).

L’objectif de cette structure qu’il dirige est d’assurer la réussite scolaire des lycéens de la région par le canal de la promotion et de la valorisation de l’enseignement des disciplines scientifiques et technologiques. Elever le taux des élèves des séries scientifiques à 80% et ainsi renverser la tendance actuelle, telle est la volonté avouée des membres du Gadef.

En perspective du forum que le Gadef organise en juin prochain, l’inspecteur d’académie a installé, hier vendredi, le comité de pilotage en charge de l’organisation. Après avoir salué cette belle initiative qui revenait à l’Etat, dit-il, l’inspecteur a rassuré le comité de son soutien indéfectible. « Dans la mesure du possible nous vous offrirons notre expertise, nos moyens logistiques, matériels et financiers pour la réussite de l’événement », s’est-il engagé.

Cheikh Dione a saisi l’opportunité pour soulever trois problèmes qui gangrènent le fonctionnement du système éducatif dans la région. Le patron des enseignants a tout d’abord déploré l’anticipation et la prolongation des vacances scolaires par les élèves au su et au vu de leurs parents. « Il n’est pas acceptable qu’un parent regarde son enfant, en grève sans motif, se pavaner dans la maison ou dans la rue sans agir », s’est désolé l’inspecteur.

Ensuite l’Inspecteur a regretté les cas de trois enseignants violemment agressés par le Kankourang. L’un, professeur au collège de Koussy, a vu ses doigts presque sectionnés, l’autre, une élève-maitresse au centre de formation des personnels de l’éducation (Crfpe) a failli perdre son œil et la dernière, professeur au lycée de Karantaba, a failli perdre son enfant en couche à cause du choc physique et moral.

Enfin le chef de l’académie a évoqué les abris provisoires qui écourtent l’année scolaire dans la région. Toutefois, il a annoncé aux parents d’élèves, aux chefs d’établissements et aux enseignants venus, en nombre, assister à l’installation du comité de pilotage, que le ministère, en partenariat avec des privés, va résorber entièrement les abris. Il a également annoncé la prochaine visite du ministre de tutelle le 3 juin prochain. Cette visite de Serigne Mbaye Thiam s’inscrit dans l’évaluation des différents projets de construction d’infrastructures mais aussi dans la perspective de rayer entièrement les abris de la cartographie scolaire de Sédhiou.

 

Auteur: Paul FAYE – Seneweb.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *