SECTEUR DE LA SANTÉ À DIOURBEL- Quand la CMU…

SECTEUR DE LA SANTÉ À DIOURBEL- Quand la CMU menace la survie des hôpitaux avec un passif de 352 millions !

La Couverture Maladie Universelle n’apporte pas que du bonheur à Diourbel. Si, de manière indaignable elle prend en charge une bonne frange de la population, il ne demeure pas moins certain qu’elle menace la survie des institutions médicales de la région. En effet, en manquant de s’acquitter de ses dettes qui s’élèvent à 352 millions, la CMU cause d’énormes difficultés à ces structures qui peinent, désormais, à assurer un bon fonctionnement de leurs services et à vider certaines de leurs obligations financières.  L’information qui fait état de la dette est donnée par le docteur Balla Mbacké Mboup, médecin chef de région. Il s’exprimait lors de la Revue Annuelle Conjointe du secteur de la santé de Diourbel. D’autres informations très importantes sont sorties de la rencontre. En effet, les études ont montré que la région est « la nouvelle capitale » de la lèpre. Une pléthore de cas est listée. Des maladies comme la rage, la tuberculose sont aussi bien présentes dans l’agglomération.

 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.