PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Entrée au Sénégal : un test négatif covid-19 de moins de 7 jours obligatoire à partir du 1er novembre.

Un test RT-PCR Covid-19 négatif, datant de moins de 7 jours, sera requis pour tout passager embarquant pour un aéroport du Sénégal, à partir du 1er novembre, a annoncé le ministère du Tourisme et des Transports aériens. Le Sénégal enregistre une tendance baissière des cas de Covid-19 depuis plusieurs semaines malgré une résurgence des cas dits importés.

Dans une circulaire datée du 13 octobre, le ministère du Tourisme exige « un test RT-PCR Covid-19 négatif datant de moins de sept (07) jours à compter de la date de rendu des résultats (…) pour tout passager embarquant pour un aéroport du Sénégal ».

Les tests en question doivent être délivrés par un laboratoire situé dans l’Etat où le passager a commencé le voyage et figurant sur la liste des laboratoires agréés par cet Etat ou par un organisme sanitaire international reconnu par les Autorités sanitaires compétentes du pays d’origine ou de départ, précise t-on dans la circulaire.

Le ministère indique que « sans préjudice des sanctions prévues par les lois et règlements en vigueur, toute compagnie aérienne qui embarque un passager à destination d’un aéroport du Sénégal qui ne respecte pas les dispositions précitées aura l’obligation d’assurer le rapatriement du passager à son aéroport d’origine ou à tout autre aéroport prévu par les procédures de la compagnie aérienne ou convenu avec le passager ».

S’agissant des vols au départ d’un aéroport du Sénégal, « il est rappelé que les tests ne sont requis que pour les passagers à destination de pays qui l’exigent, préalablement à l’entrée sur leur territoire »

Le ministère rappelle les structures habilitées à effectuer des tests Covid-19 par RTPCR au Sénégal : Institut Pasteur de Dakar, l’Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Epidémiologique et de Formation (IRESSEF), le Laboratoire de Bactériologie-Virologie, Hôpital Aristide le Dantec, le Laboratoire de l’Hôpital militaire de Ouakam, le Laboratoire national de Santé publique à Thiès.

APS




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *