PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

COVID-19, CE N’EST PAS FINI… par Dr. Boubacar SIGNATE

  • Il est très tôt de jubiler après la guérison du premier cas testé positif, et ceci pour deux raisons :

1- Tant qu’il y aura des cas dans les pays les plus proches de nous géographiquement, économiquement et culturellement. Ce qui est le cas pour la France, l’Italie et bientôt d’autres pays africains autour de nous.

2- L’épidémie évolue en 4 phases :

  • Une phase 1 avec des cas isolés qui peuvent être en petit nombre, à détecter et à isoler rapidement, pour éviter qu’ils ne contaminent leur entourage.
  • Une phase 2 avec l’apparition de foyers et de nombreux cas regroupés dans des zones géographiques restreintes. On devra confiner des régions entières.
  • Une phase 3, avec une circulation du virus sur l’étendu du territoire national. Les écoles et les universités devront fermer et les restrictions étendues aux rassemblements.
  • Une phase 4 de rémission avec arrêt des nouveaux cas et guérison des derniers cas.

CE QU’IL FAUT FAIRE :

1- Se remobiliser et intensifier la sensibilisation sur les mesures de prévention que sont le lavage des mains, la protection contre les postillons et éviter les contacts rapprochés. Seuls moyens d’en rester à la phase 1.

2- Faire l’état des lieux de nos moyens de lutte contre l’épidémie, vérifier le matériel et les dispositifs qui ont été mis à l’épreuve, rechercher, trouver et corriger les failles, effectuer un retour d’expérience à tous les acteurs qui seront mobilisés si nous dépassons les phases 1 et 2.

3- Tout anticiper et préparer les populations, si on en arrivait à restreindre leurs activités et déplacements avec des mesures qui risquent d’être contraignantes et donc non suivies.

4- Lors du point de presse quotidien, la cellule de crise devrait donner la parole aux préventionnistes pour dire aux populations à quoi s’attendre, pour qu’elles se préparent à toutes les éventualités et qu’ils anticipent.

5- Jeter un œil à ce qui se passe ailleurs : Les autorités françaises préparent leurs citoyens à la phase 3, surtout pour les restrictions.

Dr. Boubacar SIGNATE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *