PUBLICITE

Formation Métiers du bâtiment

Ouverture : 4 décembre 2017

Inscription à partir du 1 octobre 2017

Contact : Paris 0033145654301

Contact : Sénégal 00221 33 852 33 63 / 77 558 00 36

DU NOUVEAU

39 vues

Serigne Touba : Secrets d’un séjour à Ndiarème

Serigne Touba : Secrets d’un séjour à Ndiarème

 

Il est de notoriété publique que Serigne Touba a été placé en résidence surveillée à Diourbel après ses déportations au Gabon et en Mauritanie. Une décision prise par les autorités coloniales qui ne savaient plus que faire de Cheikh Ahmadou Bamba qui, malgré le supplice subi, continuait à germer dans les cœurs des fidèles. C’est suite aux recommandations d’un religieux catholique du nom de Antoine Marie que les autorités coloniales se sont décidées à l’installer à Diourbel pour l’avoir à l’œil et par ricochet éteindre la flamme qui existait entre le Cheikh et ses fidèles.
Pour percer les mystères de ce séjour ô combien décisif dans le parcours de Serigne Touba, Dakaractu a recueilli un témoignage inédit. Celui de Serigne Mbaye Nguirane. Cet homme est l’un des rares connaisseurs de l’histoire du passage du fondateur du Mouridisme à Diourbel et il nous a fait le privilège de nous la raconter dans les détails. 

Il ressortira de son récit exceptionnel que le premier séjour de Serigne Touba à Diourbel, il l’a fait alors qu’il était en partance pour la Mauritanie où il a été exilé après son retour du Gabon. Il passa une nuit à « Ndiarèm » avant d’être déporté en pays maure. Cinq ans après son exil en Mauritanie, il doit retourner au Sénégal. Il fait une escale à Thiéyène Djolof avant de s’installer à Diourbel sous le diktat des autorités coloniales. Lesquelles ignoraient les implications mystiques de cette décision qu’elles ont prises à l’encontre du Cheikh. Une fois à Diourbel, il est installé chez le Commandant où trois cases ont été construites pour la circonstance. Un an après, il déménage à « Keur Gou Mack » qu’il a rebaptisé la maison bénie. Dans cette concession, il se passa beaucoup de miracles dont les visites que le Prophète rendra à Cheikh Ahmadou Bamba. Ces visites, raconte Serigne Mbaye Nguirane, Mouhamed (Psl), le Prophète les faisait en compagnie de ses « sahabas » dont les plus connus sont Ababakar Sadikh, Omar, Alioune et Ousmane (RTA). Serigne Touba met à profit son séjour à Diourbel pour entamer les travaux de la grande mosquée de cette ville. Il confia les travaux à Cheikh Issa Diène. Lequel conduit avec brio ces travaux qui connurent leur épilogue en 1924. Le lieu de culte est inauguré par Serigne Touba dont le séjour à Diourbel a duré 15 années. C’est dans cette ville qu’il tira sa révérence…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *